1, 2 et 3 pour michael stoute !

Autres informations / 25.07.2009

1, 2 et 3 pour michael stoute !

King George VI & Queen

Elizabeth Stakes (Gr1)

C’est comme un coup de

tonnerre qui a retenti aux environs de 16h30 (heure anglaise). Lorsque Conduit

(Dalakhani) a pris nettement le meilleur sur ses compagnons d’entraînement

Tartan Bearer (Spectrum) et Ask (Sadler’s Well’s), une fois le dernier furlong

entamé (200 derniers mètres), l’entraîneur anobli par la Reine a vécu quelquesunes

des secondes les plus intenses de sa vie. « Un grand frisson m'a parcouru quand

j'ai vu mes trois pensionnaires accomplir une telle

performance ; ce n’est pas

tous les jours que cela arrive », déclarait Sir Michael Stoute, ému, à l’issue

de l’épreuve. Il y a même eu une image de rêve au passage de la ligne

imaginaire du dernier furlong : ses trois pensionnaires étaient exactement sur

la même ligne, quasiment en contact l’un avec l’autre, comme lors d’un exercice

savamment préparé. De la corde vers l’extérieur, Ask, Tartan Bearer et Conduit

pouvaient à présent s’expliquer après avoir effacé les velléités extérieures.

Golden Sword (High Chaparral), le premier à lancer les hostilités avait fléchi

aux 400m alors qu’Alwaari (Dynaformer) avait mis du temps pour accélérer.

Alwaari sera quatrième – et premier 3ans – devant son contemporain Golden

Sword.

 

Le bon choix de Ryan Moore

Les atermoiements de Ryan

Moore dans le choix de sa monte avant la course étaient compréhensibles. Il a

pris son temps mais a finale-

ment fait le bon choix en

optant pour Conduit, indubitablement le meilleur du trio magique de Sir Michael

Stoute. Ce dernier félicitait d’ailleurs son jockey pour sa contribution aux

carrières de ses trois pensionnaires ! « Ryan est un très bon juge et connaît

très bien les chevaux. Je suis très heureux qu’il gagne car il a également

contribué énormément à la carrière de Tartan Bearer et d’Ask. »

 

 

 

Un triplé rarissime à haut

niveau

En prenant les trois

premières places des King George, Sir Michael Stoute signe une première du

genre à l’arrivée de « l’Arc anglais » de l’été. Si on ouvre l’horizon aux

grandes épreuves de Groupe, les résultats de ce type sont évidemment

relativement rares. Sans remonter aux « calendes grecques », on peut rappeler :

en Angleterre, Aïdan O’Brien a placé en 2001 trois pensionnaires aux trois premières

places des Dewhurst Stakes (Gr1). Idem dans les St James’s Palace Stakes (Gr1)

2007. en Irlande, ce même Aïdan O’Brien a fait un triplé dans l’Irish Derby

(Gr1) et les Irish Champion Stakes (Gr1) en 2007.

en France, André Fabre a

réalisé un triplé à l’arrivée du Grand Prix de Deauville (Gr2) 2004, Robert

Collet dans le Prix La Salamandre (Gr1) 1984 et Aïdan O’Brien dans le Critérium

de St-Cloud (Gr1) 2001.

André Fabre a fait mieux en

sellant les quatre premiers du

 

ASCOT (G.-B.), Samedi

King George & Queen

Elizabeth Stakes (Gr1)

Le grand jour de Ballymacoll

Non seulement propriétaire de

Conduit et de Tartan Bearer, Ballymacoll Stud est aussi leur éleveur. Le

responsable du Haras, Peter Reynolds, était aux anges : « C’est un jour à

marquer en lettres rouges pour Ballymacoll Stud. C’est notre 50e Gr1 et le 10e

gagnant de Gr1 sellé par Michael Stoute pour nous. Lord Weinstock avait acheté

l’endroit (où est installé Ballymacoll, ndlr) en 1960 et nous avons toujours

été dans l’élevage depuis. Nous avons besoin de jours comme celui-ci. Lord

Weinstock n’était pas loin d’ici quand nous avions gagné avec Golan et il est

mort une semaine plus tard. Dieu le protège. C’est un vrai challenge de

continuer à progresser. Nous sommes en compétition avec des géants comme Cheikh

Mohammed et l’équipe de John Magnier et c’est bien de pouvoir les battre dans

des compétitions comme celle-ci. »

 

Le fil de la course

Le leader de Ballydoyle

Rockhampton mène a allure régulière sans plus en début de parcours précédant

Frozen Fire et Golden Sword. Ask vient ensuite le long de la corde avec Tartan

Bearer à ses côtés. Conduit est au sein du peloton avec Look Here. Scintillo et

Alwaary patientent en retrait. L’animateur accélère le rythme à mi-parcours se

détachant de Frozen Fire, le long de la corde, et de Golden Sword qui galope à

ses côtés. Ask bénéficie d’un bon parcours dans le dos de ce dernier avec Look

Here dans son sillage. Tartan Bearer se retrouve désormais en épaisseur avec

Conduit dans son sillage. Alwaary et Scintillo sont toujours à l’arrière-garde.

Golden Sword prend le relais du leader à la sortie du tournant final mais ne

pourra faire longtemps illusion face au trio de Sir Michael Stoute qui prennent

le meilleur à mi-ligne droite. Ask et Tartan Bearer luttent farouchement mais

Conduit vient à leur hauteur à mi-ligne droite et ne tarde pas à prendre

l’avantage. Bien que penchant quelque peu sur Tartan Bearer à cent mètres du

poteau, Conduit garde le meilleur et s’impose. Tartan Bearer s’est montré

extrêmement courageux pour s’emparer du premier accessit aux dépens de Ask.

Revenu des derniers rangs, Alwaary a produit un très bon effort pour venir

s’emparer de la quatrième place.