Grand prix de la ville de touques (prix les ouvres)

Autres informations / 03.07.2009

Grand prix de la ville de touques (prix les ouvres)

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE,

Vendredi

LA SŒUR DE BIG BUCK’S EN

VEDETTE

Le Prix Les Ouvres, réservé

aux inédites de 3ans sur les balais, n’a pas été dédoublé, comme son pendant

pour les mâles, le Prix du Douet. Elles seront néanmoins dix-huit pouliches au

départ, dont Buck’s Brook (Turgeon) qui sera la grande attraction de la course.

Et pour cause, la protégée de René Lecomte est la sœur de Big Buck’s

(Cadoudal), vainqueur du World Hurdle (Gr1) de Cheltenham et quadruple lauréat

de Gr2, mais aussi de

Buck’s Boum (Cadoudal), 2e du

Prix Cambacérès (Gr1),

qui avait d’ailleurs débuté

sa carrière dans le Prix du Douet à la même époque, l’an dernier. Cette Buck’s

Brook aura aussi l’avantage d’avoir couru en plat, finissant neuvième à

Pornichet.

 

Portant le redoutable label

“Cherel”, Majaka (Kapgarde) est la nièce de Majadal (Cadoudal), 3e du Gras Savoye

Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1) 2004. Elle est issue d’une famille tardive.

Entraînée par Mme Isabelle

Pacault, Funique (Enrique) est une sœur utérine de Futio (Kapgarde), gagnant du

Prix Fleuret (Gr3). Comme Majaka, elle est issue d’une famille maternelle où

les produits ont compris progressivement leur métier. Il ne faudra donc pas

leur tenir rigueur d’un parcours d’apprentissage.

Placée sous l’entraînement de

Guillaume Macaire, Suffragette (Turgeon) est la nièce de Turgot (Turgeon),

vainqueur du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Elle fait partie des pouliches nées

pour briller en obstacle, mais surtout du côté de la butte Mortemart, sur des

tracés sélectifs.