Les parcours de tenue, la destinée de prankster

Autres informations / 16.07.2009

Les parcours de tenue, la destinée de prankster

COMPIÈGNE, Jeudi

Prix du Bras d’Or (B)

Jeudi à Compiègne, Prankster

(Rock of Gibraltar) prendra le départ du Prix du Bras d’Or (B), qui peut mener

aux belles épreuves de tenue pour 3ans. Et le protégé d’André Fabre n’est pas

n’importe qui, bien qu’il ne compte qu’une 2e place à Longchamp dans une “F”.

Trois de ses frères ont gagné au niveau Groupe sur les parcours de longue

haleine. Il est en effet le frère de Martaline (Linamix), vainqueur du Prix

Maurice de Nieuil (Gr2) sur 2.800m, de Reefscape (Linamix), lauréat du Prix du

Cadran (Gr1) sur 4.000m, et de Coastal Path (Halling), quadruple gagnant de

Groupe aux alentours de 3.000m. La tenue est dans les gènes de Prankster et,

après des débuts concluants sur 2.400m et une fin de course intéressante, il

doit nous prouver qu’il est digne de ses origines. D’autant que l’opposition

est largement à sa mesure. Le protégé d’Henri-Alex Pantall, Speedy Catcher

(Catcher in the Rye), s’y est pris par trois fois, avant de vaincre dans une

“F” clodoaldienne. Neveu de Speedmaster (Monsun) – lauréat du Prix Vicomtesse Vigier

(Gr2) sur 3.100m –, il cherche son salut sur 2.800m. D’autant plus qu’il n’a

pas de véritable pointe de vitesse. Concurrent le plus expérimenté du lot,

Voodoo’s Son (Homme de Loi) est un métronome. Le pensionnaire de Dominique

Sepulchre n’a jamais terminé plus loin que 6e en onze sorties. S’il lui manque

la petite étincelle qui pourrait faire de lui un gagnant de Derby régional (il

a fini 5e du Derby de l’Ouest, L), il se comporte bien à main gauche et, comme

souvent, le rallongement de la distance pourrait lui permettre d’élargir son

programme si son test sur 2.800m est satisfaisant.