Mix dancer, une nouvelle réussite pour la casaque deauville club

Autres informations / 10.07.2009

Mix dancer, une nouvelle réussite pour la casaque deauville club

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE,

Jeudi

Prix Communauté de Communes

Cœur Côte Fleurie (Prix de la Pointe du Hoc, F)

L’écurie du Deauville Racing

Club Sas ne connaît pas la crise. Jusqu’au 8 juillet, avec seulement cinq

chevaux vus en piste, qui ont couru quatorze fois, elle a gagné trois courses

et pris six places. On se souvient des bons résultats de Dovil Boy (Clodovil), 2e

du Prix de Guiche (Gr3) puis 4e du Prix Daphnis (Gr3), sous l’entraînement de

Stéphane Wattel. Mais c’est l’autre entraîneur de la casaque rouge à toque

mauve qui s’est mis en évidence ce jeudi. Il s’agit de Philippe Van de Poële,

mentor de Mix Dancer (Linamix) qui s’est imposé de bout en bout dans le Prix de

la Pointe du Hoc (F). « C’est un poulain qui semble avoir de la qualité mais il

reste difficile à entraîner, a déclaré l’entraîneur deauvillais. Son jockey a

été devant, à sa main, et il a bien respiré. J’espère qu’il fera partie des

bons gagnants de cette course. » On a pu voir effectivement que Mix Dancer

était compliqué. Sur le papier, le fait qu’il soit castré le laissait présager.

En course, son jockey, Ronan Thomas, n’a pu le canaliser à l’ouverture des

stalles, le laissant galoper. Brillant, on pouvait craindre qu’il n’aille pas

au bout de sa chevauchée. Mais à l’entrée de la ligne droite, fort de son

avance de cinq longueurs, il n’a jamais été inquiété, même par la séduisante

fin de course de Duc d’Alençon (Nayef) en pleine piste. Le favori Shemannkar

(Falbrav) semblait avoir des ressources à l’entrée de la ligne droite, mais il

s’est éteint rapidement.

 

Du “Lagardère” des deux côtés

de la branche

Mix Dancer est un fils de

Linamix (Mendez), qui défendait les couleurs Lagardère en compétition, avant de

devenir un étalon talentueux. Le côté maternel du poulain élevé par François

Bayrou est marqué également par Jean-Luc Lagardère. Ses trois premières mères

ont toutes défendu les couleurs grises à toque rose de ce dernier. Sa première

mère, Pollys Dance (Kaldoun) a couru douze fois et a remporté trois courses.

Mix Dancer est son deuxième produit sur les trois qu’elle a donnés. Il s’agit

de son premier gagnant. La deuxième mère de Mix Dancer, Polly’s Wika (Miswaki)

s’est

placée à six reprises de

Listeds, terminant également 5e du

Prix Chloé (Gr3). Au haras,

elle a produit Jump for You

(Montjeu), double gagnant de

courses principales en plat.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Sonovlou (Turgeon), Raglan

(Night Shift), Snob de Laprelle (Kapgarde), Shemannkar (Falbrav), Capskiring

(Red Ransom), Avec des Si (East of Heaven), Gamin de Mexico (Crillon).

Non partant : Leader de la

Mare (Agnes Kamikaze). Allant, Mix Dancer s’installe au commandement et précède

Raglan qui vient l’accompagner aux avant-postes après trois cents mètres de

course. Sonovlou, Balingo et Shemannkar galopent ensuite. Snob de Laprelle et

Zack Land sont au centre du peloton. Avec des Si est non loin d'eux et tire

depuis le départ. Duc d’Alençon patiente à mipeloton alors que Gamin de Mexico,

Soir de Lune et Capskiring sont à l’arrière-garde. En face, Avec des Si

(brillant) et Gamin de Mexico gagnent des rangs. Dans le tournant final, Mix

Dancer possède cinq longueurs d’avance sur Raglan qui est déjà sollicité.

Shemannkar tente de se rapprocher à l’entrée de la ligne droite mais va

rapidement plafonner. Mix Dancer a fait le trou à mi-ligne droite et ne sera

jamais rejoint. Il s’impose devant Duc d’Alençon, qui finit plaisamment en

pleine piste pour obtenir le premier accessit devant Zack Land. Un Zack Land

qui a poursuivi son effort entamé dès la sortie du tournant final. Balingo

conclut honorablement à la 4e place.