Prix burgos (e)

Autres informations / 03.07.2009

Prix burgos (e)

MAISONS-LAFFITTE, Jeudi

ASHAAQ, UN BON ÉLÈVE

DE PLUS EN PLUS APPLIQUÉ

Poulain au modèle harmonieux,

Ashaaq (Anabaa) a signé le deuxième succès de sa courte carrière en faisant

sien le Prix Burgos (E), ce jeudi sur l’hippodrome des bords de Seine. Le frère

utérin de Tamayuz (Nayef) se montre de plus en plus sérieux dans son travail.

Son entraîneur, Freddy Head, peut être satisfait du comportement de son pensionnaire,

qui comprend peu à peu ce qu’on lui demande.

« Ashaaq est un poulain qui a

beaucoup de rythme, nous a déclaré l’entraîneur cantilien. Je me suis entêté

l’an der nier à le courir sur de courtes distances. C’est un poulain très chaud

qui s’assagit désormais. Peut-être que sa carrière ne fait que commencer. »

Ashaaq devrait briller sur

les distances comprises entre 2.000 et 2.400m. D’ailleurs, depuis qu’il a été

rallongé, il se montre plus régulier. Son geste

dans la phase finale du Prix

Burgos, où il a déployé de superbes foulées pour se déta cher, a été réellement

enthousiasmant.

 

La plus grande famille

maternelle européenne !

« Ce poulain est intéressant

pour les amateurs de pedigree, nous a confié Freddy Head. En effet, il est un

fils d’Anabaa (Danzig) et sa mère Al Ishq (Nureyev) est par Allez Les Trois

(Riverman), mère d’Anabaa Blue (Anabaa), gagnant du Prix du Jockey-Club (Gr1)

2001 sur 2.400m. » Ashaaq est donc le neveu d’Anabaa Blue.

Il est issu de la même souche

qu’Urban Sea (Miswaki), celle d’Allegretta (Lombard). Et il est le frère utérin

de Tamayuz, vainqueur des Prix Jean Prat (Gr1) et Jacques Le

Marois (Gr1) et de Nuqoosh

(Machiavellian), 2e du Prix

Miesque (Gr3). Il est aussi

le propre frère de Thamarat (Anabaa), qui avait participé au Prix Marcel

Boussac 2005. La mère d’Ashaaq, Al Ishq, a couru sept fois pour l’entraînement

de Freddy Head, gagnant sa “F” à Amiens. Comme ses frères et sœurs, Ashaaq fait

preuve de qualité en compétition et il est, pour le moment, le seul des

produits d’Al Ishq à avoir brillé sur plus de 1.600m.

Tous couru.

Ashaaq prend la direction des

opérations après deux cents mètres de course. Il est flanqué de Meillac en

dehors et Le Roumois le long de la corde. Red Oriental vient au centre du

peloton, précédant Effervescent et Zaisan. A l’entrée de la ligne droite,

Ashaaq démarre en progression et s’impose aisément. Il n’est jamais inquiété

par le bon effort de Le Roumois, qui doit se contenter de la 2e place,

terminant devant Red Oriental.