Prix des veneurs (d)

Autres informations / 02.07.2009

Prix des veneurs (d)

RÉSULTATS

CHANTILLY, Mercredi

SWEET HEARTH GAGNE

SA ? JDG

Rising Star ?

Pouliche ayant effectué le

début de sa carrière

dans son pays d’origine, à

savoir l’Italie, Sweet Hearth (Touch Gold) était l’attraction du Prix des

Veneurs. Cette course marquait son retour à la compétition après près de huit

mois d’absence. La pouliche effectuait du même coup ses premiers pas pour le

compte d’Alain de Royer Dupré.

Lauréate de ses deux

premières sorties dont une au niveau Listed, Sweet Hearth avait connu une mésaventure

lors de son premier essai

dans une course de Groupe,

éjectant son partenaire après une dérobade. Sur les conseils de Jean-Pierre de

Gasté, la pouliche a rejoint les boxes d’Alain de Royer Dupré au mois de

décembre dernier. « Elle avait sauté la lice lors de sa tentative dans un Gr3,

nous a confié Jean-Pierre de Gasté. La pouliche avait besoin d’être remise en

confiance. Aujourd’hui, nous avions demandé à son jockey de la monter au milieu

des autres et sans cravache. Il a attendu que le jour se fasse avant de gagner

en deux foulées, en très bonne pouliche. » Le mentor de la pouliche se

montrait, lui aussi, satisfait de la prestation de Sweet Hearth. « Elle se

produisait pour la première fois dans une course avec tournant, n’ayant couru

qu’en ligne droite à l’âge de 2ans. C’est une grande et belle pouliche avec

beaucoup d’avenir. Il semble qu’elle puisse tenir le mile, ce qui ouvre

beaucoup de perspectives. Si elle n’a pas encore couru cette année, c’est

qu’elle avait besoin d’être remise en confiance ; les clients ont été très

compréhensifs. » Après un sage parcours donné par Gérald Mossé, Sweet Hearth à

fait sien très facilement cette “D”. Désormais, la pouliche devrait pouvoir se

présenter au niveau des Listeds avec des ambitions, voire même au niveau

supérieur : « Pourquoi ne serait-ce pas une jument de Groupe ? », a déclaré son

mentor. Le style de son succès nous a convaincus et nous lui attribuons une

? JDG Rising Star ?.

Une origine américaine

Sweet Hearth est issue de

Touch Gold (Deputy Minister), multiple vainqueur de Groupes outre-Atlantique

dont les Belmont Stakes (Gr1). La mère de Sweet Hearth, Sweet Gold (Gilded

Time), a produit plusieurs bon vainqueurs, dont Santa Teresita (Lemon Drop

Kid), double vainqueur de Gr1 et Warners (Dehere), gagnant au niveau Gr3.

 Les autres partants dans leur ordre d’arrivée

:

Ebony Rose (Polish

Precedent), Takyro (Take Risks), Theoricienne (Kendor). Tous couru.

Garry Dancer s’installe

rapidement au commandement, flanqué de Slap Shade. Ebony Rose et Laazim

composent la deuxième ligne, précédant Théoricienne, Singing Machine, en

dehors, et Sweet Hearth. Takyro ferme la marche. Slap Shade prend l’avantage à

Garry Dancer peu après la mi-ligne droite. Sweet Hearth progresse au centre

entre les chevaux alors que Laazim ne peut passer la vitesse supérieure.

Singing Machine tente de regagner du terrain en pleine piste. Sweet Hearth prend

le meilleur à cent cinquante mètres de l’arrivée et s’impose en bonne pouliche.

Slap Shade conserve la 2e place devant Singing Machine, qui a bien fini en

pleine piste. L’animateur Garry Dancer est 4e devant Laazim.