Envoutante zagora

Autres informations / 08.08.2009

Envoutante zagora

Prix des Marettes (F)

La magie des courses existe

réellement et nous en avons eu la démonstration avec Zagora (Green Tune), la

gagnante du Prix des Marettes (F). Après un départ que l’on peut qualifier de

“mou”, elle a cheminé tranquillement le long du rail, recollant d’abord au

peloton, puis venant crucifier l’opposition dans les cent derniers mètres.

L’impression visuelle a été très belle et Zagora et son partenaire, Gérald

Mossé, sont visiblement des magiciens. Nous lui attribuons une ? JDG

Rising Star ?.

Sur le moment, dans la ligne

droite, beaucoup se sont demandé par où cette équipe d’ensorceleurs était

passée. Pour gagner, il faut parfois savoir se faire oublier et apparaître au

moment opportun Zagora est entraînée à Deauville, par Yves de

Nicolay, qui remporte là son

premier Prix des Marettes. Après la course, il nous racontait : « Elle a rendu

vingt-cinq mètres, mais le train rapide de l’épreuve l’a aidée pour s’imposer.

C’est difficile à Deauville de gagner en allant devant à cette vitesse. Le matin,

Zagora m’a toujours montré du potentiel, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai

choisi de la débuter ici. Elle a toujours travaillé de manière détendue, sans

faire trop d’efforts. Elle a un très bon mental. » Pour sa part, Gérald Mossé

expliquait : « Je la découvrais aujourd’hui. Elle a réussi à rattraper

rapidement le temps perdu et s’est ensuite montrée très plaisante. Je pense

qu’elle sera mieux encore avec une piste plus souple. » Zagora domine avec de

la marge la favorite Anna Salai (Dubawi). Cette pouliche froide donnait l’impression

d’être au palmarès la première battue dans le tournant final. Mais,

courageusement, elle a bien répondu aux sollicitations du jeune Mickaël

Barzalona, donnant même l’impression de pouvoir succéder à Copperbeech (Red

Ransom) – également entraînée par André Fabre – au palmarès de cette épreuve.

 

 

Une sœur en vente

prochainement

Élevée par Éric Puerari et

Oceanic Bloodstock, Zagora provient des ventes Arqana d’août 2008, où elle a

été acquise 95.000€, par Suprina. Sa mère, Zaneton (Mtoto), qui n’a pas couru,

a donné deux produits avant Zagora. Elle est la génitrice de Party Lover

(Tobougg), entraînée par Myriam Bollack-Badel, et qui a succédé à West Wind

(Machiavellian) au palamrès du Prix de La Chapelle-en-Serval (B).

La deuxième mère, Party Zane,

s’est placée de Listed sur le sprint. La troisième mère, Party Doll (Be my

Guest) est triple gagnante de Listed et s’est placée au niveau Gr3. Party Doll

a donné au haras trois chevaux black-type, dont l’étalon Titus Livius

(Machiavellian).

Dans quelques jours, la sœur

de Zagora, par Enrique, passera sur le ring d’Arqana. Elle est présentée par le

Haras des Capucines et porte le numéro 391. Elle est très qualiteuse.

Le père de Zagora, Green

Tune, étalon au Haras d’Etreham, réussit bien dans ces épreuves pour débutants

de Deauville. L’an dernier, avec son fils Fuissé – futur deuxième du Prix du

Jockey Club (Gr1) –, il enlevait le Prix de Crèvecœur (F).