Gio ponti, le roi du turf

Autres informations / 10.08.2009

Gio ponti, le roi du turf

ARLINGTON PARK (USA), Samedi

Arlington Million (Gr1)

La presse américaine l’a surnommé The king of the Turf… Au

lendemain de la victoire dans l’Arlington Million (Gr1) de Gio Ponti (Tale of

the Cat), favori des américains, les médias le nomment meilleur cheval

américain sur le turf. Leur roi du Turf est entraîné par un français,

Christophe Clément. En quelques années, le frère de Nicolas a gagné une

réputation toute particulière aux Etats-Unis. On dit qu’il entraîne des chevaux

très performants pour le Turf.

 

Un quatrième Gr1 en six mois

En faisant sienne la belle course d’Arlington Park, Gio

Ponti a accroché un quatrième Gr1 à son palmarès (Frank E. Kilroe Mile

Handicap, en mars ; Woodford Reserve Manhattan Handicap, en juin ; et Man O’

War Stakes, en juillet). « Il fait tout très facilement, a déclaré son jockey,

Ramon Dominguez. Christophe [Clément] a confiance en son cheval et il me dit

simplement de le monter comme je le sens, maintenant que je le connais bien ».

Christophe Clément s’est dit simplement heureux et déclare vouloir profiter de

la victoire avant d’envisager la suite du pro gramme car beaucoup de courses

s’offrent à Gio Ponti.

 

Lui et les autres

Placé en position d’attente, Gio Ponti est venu chercher

Just as Well (A.P. Indy) et Stotsfold (Barathea) qui ont bataillé pour la

deuxième place. Très facilement, il s’est emparé de ce succès acquis l’an

dernier – comment l’ou blier – par Spirit One (Anabaa Blue). Finalement troi sième,

Stotsfold restait sur sa victoire dans La Coupe (Gr3) à Longchamp qu’il avait

remporté devant Starlish (Rock of Gibraltar). Son entraîneur, Walter Swinburn a

déclaré en plaisantant à la presse américaine : « C’est vraiment dom mage

d’être battu au dernier moment pour la deuxième place. J’ai failli sauter du

balcon ! »

 

No Matter What, une mère en or

La mère de Just as Well, par Nureyev, a donné trois pro duits

tous black-type. Just as Well est placé de Gr1 et de Gr2 ainsi que gagnant de

Gr3. C’est le frère de Rainbow View (Dynaformer), championne à 2ans et deuxième

des Nassau Stakes (Gr1) au début du mois. Cette belle fratrie compte aussi

Winter View (Thunder Gulch), entraînée par Jonathan Sheppard, comme Just as

Well. Winter View a gagné deux Gr3 aux Etats-Unis après avoir effectué son

début de carrière en France chez Jonathan Pease, comme sa mère, No Matter What.

Gagnante du Prix des Lilas (L) en 2000, No Matter What est ensuite partie aux

Etats-Unis pour remporter un Gr1 et entrer ensuite au haras.