Lucky like en démonstration

Autres informations / 18.08.2009

Lucky like en démonstration

CHÂTEAUBRIANT, Lundi

Prix de Longchamp (E)

Au vu de sa quatrième place

dans les Richmond Stakes (Gr2), à Goodwood, Lucky Like (Lucky Story) faisait

figure d’épouvantail au départ du Prix de Longchamp. Logiquement il a enlevé

cette « E », remportée par Whipper (Miesque’s Son) en 2003, en poulain

déclassé. Il n’a jamais connu la moindre inquiétude dans le parcours. Julien

Augé, son jockey, l’a placé dans le dos des animateurs avant de le lancer aux

bras dès l’entrée de la ligne droite. Lucky Like a alors pris du champ sur ses

rivaux à l’approche du poteau, qu’il a passé avec de manifestes ressources.

Lucky Like a apporté une

troisième victoire cette saison, avec un 2ans, à son mentor Eogham O’Neill. Ce

dernier, irlandais d’origine, dispose d’une antenne en Normandie. Il réalise

une belle saison avec ses jeunes protégés, puisque Maroon Machine (Muhtathir)

et Impressionniste (Peintre Célèbre) lui ont offert ses deux premiers succès en

France. Et les autres 2ans qu’il a couru (7) ont tous participé à l’arrivée.

Lucky Story, une curiosité

Elevé par Paul Nataf, Lucky

Like est un fils de Lucky Story (Kris S), qui ne compte que quatre partants en

France, dont deux gagnants, sur les dix produits répertoriés sur le site de

France Galop. Le meilleur produit de ce double lauréat de Gr2 se nomme Art

Connoisseur, vainqueur des Golden Jubilee Stakes (Gr1). La mère de Lucky Like,

Land Bound (Boundary), n’a pas couru. Lucky Like est son premier gagnant. Sa

deuxième mère Land Shark (Pitskelly) s’est placée cinq fois de Listed. Deux de

ses produits ont pris part à une compétition. Les deux ont gagné.

Tous couru.

Hiporoi, Bad Mistone et Boum

des Aigles se retrouvent aux premiers rangs après 100 mètres de course. Lucky

Like évolue dans leur dos et bénéficie d’un bon parcours. Coconino ferme la

marche à la corde. A l’entrée de la ligne droite, Lucky Like vient à hauteur de

Bad Mistone. Il se détache à 300 mètres du poteau, uniquement monté aux bras

par son jockey, et l’emporte avec une grande aisance. Bad Mistone conserve le

premier accessit devant Boum des Aigles.