Lungwa confirme, russiana rassure

Autres informations / 10.08.2009

Lungwa confirme, russiana rassure

Prix de Torquesne (B, PSF)

Tous les regards étaient tournés vers la ? JDG Rising Star ? Russiana (Red Ransom) au départ du

Prix de Torquesne. La représentante de la casaque Wertheimer & Frère, dont

on attendait monts et merveilles en début de saison, effec tuait son retour

après un petit break. Bien que battue, Russiana a rassuré son entourage ainsi

que les observateurs. Récente gagnante, Lungwa (One Cool Cat) a confirmé ses

progrès en s’imposant.

 

Pouliche provenant d’une des plus belles familles de l’éle vage

Wildenstein, à savoir la lignée des “L“, Lungwa a débuté sa carrière par trois

places qui lui ont permis d’ap prendre son métier. Victorieuse sur le parcours

corde à gauche de Maisons-Laffitte lors de sa dernière sortie, Lungwa a réédité

en repoussant sûrement toutes les attaques après avoir pris le meilleur à deux

cents mètres de l’arrivée. « Lungwa monte de catégorie avec bonheur, nous a déclaré

son mentor, Elie Lellouche. Ce n’est pas une jument spécialement tardive, mais

elle vient gentiment avec le temps. Elle gagne sa “B”, aujourd’hui, et son avenir

se situe dans les courses black-types. »

 

Russiana rassure

Russiana était l’attraction de cette épreuve. Prometteuse

lors de son unique sortie à l’âge de 2ans, le printemps de la fille de Trumbaka

(In the Wings) s’annonçait sous les meilleurs auspices. Mais la pouliche

d’André Fabre a déçu.

 Après presque trois

mois sans compétition, Russiana a montré un tout autre visage pour sa

réapparition, tout en pâtissant d’un parcours exécrable. Courue le long de la

corde, elle a dû patienter avant de pouvoir être véritable ment lancée puis,

progressant au centre de la mêlée, elle de nouveau connu des problèmes de

trafic dans la phase finale. Pierre-Yves Bureau, manager de l’Ecurie Wertheimer

& Frère, se montrait néanmoins satisfait « Nous sommes

contents de sa performance car elle a bien jailli pour venir prendre la

troisième place. A sa décharge, il faut souligner qu’elle a été malheureuse le

long de la corde, n’ayant pas le passage dans la ligne droite. C’est

encourageant pour l’avenir car elle revient bien. Nous allons peut-être la rallonger.

Pour la suite de son programme, on pourrait courir une “B“ ou une Listed car il

n’y a pas beaucoup de différence entre les deux. »

 

La lignée des “L“

Élevée par Dayton Investment Ltd, Lungwa est une fille du

rapide One Cool Cat (Storm Cat). La mère de Lungwa, Louve Sacrée (Seeking the

Gold), ne s’est produite qu’une fois en compétition. Au haras, elle a produit

de bons chevaux mais aucun black-type. La deuxième mère, Louveterie (Nureyev),

est gagnante du Prix Vanteaux (Gr3) avant de prendre la deuxième place du Prix

de Diane (Gr1) et du Prix Saint-Alary (Gr1). Au haras, cinq de ses sept

produits sont gagnants ou placés de courses princi pales. Loup Solitaire (Lear

Fan), vainqueur du Grand Critérium (Gr1), Loup Sauvage (Riverman), vainqueur du

Prix d’Ispahan (Gr1) et troisième du Dubai World Cup (Gr1), ainsi que Louve (Irish

River), gagnante du Prix de Flore (Gr3), sont ses principales réussites.

Famille de Louve Mystérieuse (Seeking the Gold) et Loup Breton (Anabaa).