Raphaelus, une nouvelle réussite de whipper

Autres informations / 21.08.2009

Raphaelus, une nouvelle réussite de whipper

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE,

Jeudi

Grand Prix Bourdin and Co

(Prix d’Auberville, F)

La première production de

Whipper (Miesque’s Son) a 2ans. Et ses rejetons ne cessent de se distinguer. La

première gagnante, Dolled Up, lui a offert un premier Groupe en faisant sien le

Prix du Bois (Gr3). Sa fille, Courchevel, a débuté par une probante deuxième

place dans le convoité Prix de Lisieux, et est engagée dans le Prix du Calvados

(Gr3, le 22/08). Au total, cinq des produits de Whipper ont couru en France. Et

depuis jeudi, il compte deux lauréats puisque Raphaelus (Whipper) a nettement

remporté le Prix d’Auberville (F). Au palmarès de cette course, il a succédé à

Le Havre (Noverre), vainqueur du Prix du Jockey Club (Gr1) cette année. « Lors

de ses débuts à Vichy, il n’avait rien compris, nous a déclaré son entraîneur,

Carlos Laffon-Parias. C’est un poulain un peu craintif, très sur l’œil et quand

il a débuté, il avait peur de la corde puisqu’il avait l’As. Il était mal parti

et n’avait pas voulu se livrer. Il m’avait vraiment déçu. Aujourd’hui, il

fallait aller chercher Rainfall Shadow et il court très bien. » Vite aux

premiers rangs, tout en prenant soin de galoper dans le bon terrain, Raphaelus

s’est montré un peu allant aux côtés de Foreteller (Dansili). Dans les

cinquante derniers mètres, calé contre la lice extérieure, il est parvenu à

revenir prendre le meilleur à Rainfall Shadow (Night Shift).

 

Rainfall Shadow ne peut

imiter son frère

Frère de Le Havre, gagnant du

Prix d’Auberville 2008, Rainfall Shadow n’a pu enlever cette course, concluant

néanmoins bon deuxième, isolé au centre de la piste. « La première course de

Rainfall Shadow était à oublier, nous a confié Gilles Forien, représentant de

la marquise de Moratalla, propriétaire du poulain. Il n’avait jamais respiré et

il n’avait jamais pu être caché. Aujourd’hui, on pensait qu’il allait gagner

mais une fois devant, il s’est un peu relâché car il est venu en pleine piste.

S’il avait eu l’appui de la piste, il aurait pu l’emporter. Ce sera un poulain

pour les distances de 1.400m à 1.600m, pas plus. Il galope certainement. »

 

Une bonne jument pour Whipper

« Nous avons participé à la

syndication de Whipper, nous avons joué le jeu et envoyé une jument. Nous en

sommes récompensés et Raphaelus est un joli poulain », nous a déclaré

Pierre-Yves Bureau, représentant des intérêts Wertheimer & Frère.

La mère, Eximius (Atticus), a

été une bonne jument de course, trois fois lauréate et troisième du Prix

Tantième (L). Raphaelus est son premier produit. Suit un mâle par Numerous (Mr

Prospector), nommé Numeric (Numerous). Deuxième mère de Raphaelus, Gorgeous

(Slew O’Gold) n’a pas couru. Elle a donné Stunning (Nureyev), vainqueur du Prix

Imprudence (L) et trois fois placée de Groupe, ainsi que la véloce Abundance

(Anabaa), deux fois placée de Listed sur 1.000 et 1.100m.

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Verglacial (Verglas), Timbaloo (Tertullian), Tiktat Béré

(Diktat), Cri de Gloire (Anabaa Me), Loup des Morins (Man O West). Tous couru.

Foreteller et Raphaelus sont

sur la ligne de tête, accompagnés de Verglacial. Tiktat Béré se tient tout près

en compagnie de Muhtaker. Speedy Chop est au sein du petit peloton avec

Rainfall Shadow et Timbaloo. Cri de Gloire et Loup des Morins ont raté leur

départ et sont en retrait. Verglacial vient attaquer Foreteller et Raphaelus au

début de la ligne droite. Rainfall Shadow s’annonce en pleine piste. Ce dernier

vient prendre le meilleur à 200m de l’arrivée, mais Raphaelus place un bon coup

de reins tout en dehors et parvient à reprendre l’avantage pour s’imposer.

Rainfall Shadow doit se contenter du premier accessit. Speedy Chop a produit un

bon effort final pour s’emparer de la 3e place de peu aux dépens de Muhtaker,

qui a fini dans une plaisante action en dehors à la 4e place.