Les tendances inversées du critérium

Autres informations / 08.09.2009

Les tendances inversées du critérium

CRAON, Lundi

The Baileys Critérium de l’Ouest

(L)

Green Rock (Green Tune) a rompu

la domination des femelles dans le Critérium de l’Ouest (L). Depuis 2005, seul le

sexe dit faible figurait au palmarès et depuis 2006, seuls des trios de demoiselles

montaient sur le podium. Meneur de la course jusqu’au poteau, Green Rock a su résister

à l’offensive du favori, Kermiyan (Green Desert).

Thierry Thulliez, jockey du lauréat,

nous a déclaré : « Il est un peu surprenant. Il a effectué de bons débuts à Clairefontaine,

malgré un départ manqué. Et sa dernière course était bonne, elle s’est soldée par

une victoire sur la P.S.F. de Deauville. Aujourd’hui, il a remis le petit coup de

reins pour finir. C’est un cheval qui possède une grande action. Et il pourrait

évoluer sur plus long. ».

Green Rock a offert une première

victoire pour son premier partant dans cette Listed à son entraîneur, François Doumen.

Kermiyan n’a pas pu revenir

Favori au départ, Kermiyan ne

démérite pas en terminant deuxième. Monté en dernière position, il n’a pu refaire

le terrain qu’il avait perdu sur le lauréat dans les derniers mètres. Green Rock

n’a rien lâché.

Ces deux poulains s’étaient déjà

affrontés une première fois à Clairefontaine trois semaines auparavant. Kermiyan

l’avait emporté et Green Rock terminait sixième. « Je suis un peu déçu car il avait

battu le gagnant à Clairefontaine, nous a déclaré Jean-Claude Rouget, entraîneur

de Kermiyan. Mais il fait une bonne fin de course, bien qu’il ait manqué son départ.

Je pense qu’il ne pourra pas tenir plus que le mile [c’est un fils de Green Desert,

ndlr] ».

Xaarienne (Xaar), qui possédait

une bonne ligne sur Olvia (Giant’s Causeway), future prétendante au Prix Marcel

Boussac (Gr1), sauve l’honneur des femelles en prenant le deuxième accessit après

avoir lutté avec les deux premiers.

Green Rock, de la vitesse et de

la tenue

Élevé par Charles Barel, Green

Rock est un fils de Green Tune (Green Dancer), vainqueur notamment de la Poule d’Essai

des Poulains (Gr1) et du Prix d’Ispahan (Gr1). Ces derniers temps, l’étalon a surtout

été mis en avant par son fils, Fuissé, beau dauphin de Le Havre (Noverre) dans le

“Jockey Club” (Gr1).

La mère de Green Rock, Pyramid

Painter (Peintre Célèbre), élevée par Ballylinch Stud comme sa mère, est restée

inédite. Mis à part Green Rock, elle a donné deux autres produits par Traditionally.

Le premier, un hongre né en 2007, n’a pas couru, et le deuxième, Magallanes, court

“à réclamer”. Green Tune est donc à ce jour le meilleur des trois.

La deuxième mère, Pharaoh’s Delight

(Fairy King) était une sprinteuse hors pair à 2 et à 3ans en Angleterre. C’est la

mère notamment de Pharmacist (Machiavellian).

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Florio Vincitore (High Chaparral),

Impressioniste (Peintre Célèbre). Tous couru.

Le Critérium de l´Ouest, l’un

des temps forts de cette réunion. Sept 2ans s’y sont donné rendez-vous. Comme il

l’avait déjà fait lors de son succès le mois dernier sur la P.S.F. deauvillaise,

Green Rock ne laisse à personne le soin de prendre la direction des opérations.

Le fils de Green Tune anime la course sur un bon rythme, flanqué à son extérieur

de Xaarienne. De son côté, Florio Vincitore se montre allant, au contraire du favori

Kermiyan qui galope librement en dernière position. À 150m du disque, ils sont encore

trois à pouvoir prétendre inscrire leur nom au palmarès de cette Listed-race. Pugnace,

Green Rock contient l’assaut de Xaarienne (3e) et surtout celui de Kermiyan (2e),

lequel a bien conclu après s’être frayé un passage entre les deux animateurs. Que

Je T’aime est affichée 4e.