Martial law trouve son créneau

Autres informations / 18.09.2009

Martial law trouve son créneau

CHANTILLY, JEUDI

Prix du Four à Chaux (D)

MARTIAL LAW TROUVE SON

CRÉNEAU

L’an dernier, Martial Law

(Galileo) avait donné de sérieux espoirs avant d’entamer la saison 2009. Mais

il n’avait pas vraiment confirmé, donnant à chaque fois l’impression visuelle

d’un cheval volontaire, mais très froid. Jeudi, pour son premier essai sur

3.000m, dans le Prix du Four à Chaux (D), il a fait mouche, l’emportant après

avoir imprimé un faux train en tête. Il y a un peu de place dans le créneau des

stayers et Martial Law est capable de se faire la sienne. Son jockey, Maxime

Guyon, nous a déclaré après la course : « C’est un cheval qui a toujours été

froid. Sur cette distance, il s’est montré très plaisant et, surtout, il a montré

qu’il était capable d’accélérer après avoir été devant. » Martial Law domine la

favorite, Zerkeriya (Soviet Star), qui n’est autre que la sœur de la ? JDG

Rising Star ? Zarkava (Zamindar), et Peintre Abstrait

(Peintre Célèbre), toujours vu dans le sillage du futur lauréat. Au vu du

déroulement de la course et du faux train imprimé par Martial Law, il est

difficile de tirer de vrais enseignements sur cette course. Elie Lellouche,

entraîneur de Peintre Abstrait, abondait dans ce sens et nous disait : « Mon

cheval est régulier et, ici, il a été pris de vitesse, revenant finir à la fin.

Avec le faux train qu’il y a eu, c’était difficile de pouvoir faire beaucoup

mieux, d’autant que Peintre Abstrait était un peu piégé dans le sillage de

Martial Law. »

 

Le neveu de Tuscan Evening

Co-élevé par Paget Bloodstock

et Churchtown House Stud, Martial Law a été acheté 260.000 Guinées en octobre

2007 à Tattersalls (jour 3). Tardive, sa mère, Tree Tops (Grand Lodge) s’est

placée trois fois à 3ans et Martial Law est son premier produit (il n’est

d’ailleurs pas très grand).

The Faraway Tree (Suave Dancer), deuxième mère de Martial Law, a produit une

bonne pouliche : Tuscan Evening (Oasis Dream), lauréate cet été des Royal

Heroine Mile Stakes (Gr2). Enfin, la

troisième mère de Martial

Law, Sassalya (Sassafras), placée de Gr3, a donné de bons produits comme Sasuru

(Most Welcome), lauréat du Prix d’Ispahan (Gr1) et du Prix Guillaume d’Ornano

(Gr2), et Sally Rous (Rousillon), gagnante des Challenge Stakes (Gr2).

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Barunner (Lando), Don Lujan

(Smadoun), Amazonas (Kaldou Star). Tous couru.

Trois pouliches se frottent

aux mâles dans cette course à conditions pour sujets de 3ans. Parmi elles,

Zerkeriya, quatrième du Prix Minerve (Gr3) le mois dernier à Deauville,

recueille la majorité des suffrages. Dès l'ouverture des stalles, cette

pensionnaire d'Alain de Royer Dupré se montre hésitante. Pendant ce temps,

Martial Law se positionne en tête de course. Paraphrase ne tarde pas à

l'épauler. Peintre Abstrait occupe une place enviable en troisième position,

côté corde, accompagné à son extérieur de Don Lujan. À 800m du disque final,

profitant de l'allure modérée, Zerkeriya quitte les derniers rangs. Un effort

qui la propulse aux avant-postes. À mi-ligne droite, Martial Law, Zerkeriya et

Paraphrase se situent sur une même ligne. La dernière nommée cède la première,

laissant ses deux rivaux s'expliquer pour la palme. Dans les derniers mètres,

Zerkeriya (2e) doit admettre la supériorité du fils de Galileo. Peintre

Abstrait s'assure une courageuse 3e place, côté corde.