Nashwan al khalidiah à la manière des forts

Autres informations / 11.09.2009

Nashwan al khalidiah à la manière des forts

LONGCHAMP, Jeudi

Prix Dragon (Gr2 PA)

Un peloton fourni de dix-sept

concurrents s’élançait au départ du Prix Dragon (Gr2 PA) avec la championne

d’Alban de Mieulle, Al Dahma GB (Amer) en guest star, auréolée de ses quatre

succès d’affilée, tous Groupes 1 PA ! Mais le pensionnaire de Jean-François

Bernard, Nashwan Al Khalidiah KSA (Tiwaiq) avait montré un net regain de forme

dans le Prix Manganate (Gr1 PA) à Deauville le 15 août dernier, terminant

deuxième de son compagnon d’écurie Jalab Al Khalidiah. Ce cheval compliqué

semblait également avoir trouvé le jockey idéal en Wigberto Ramos, qui le

découvrait à Deauville et avait su s’en servir admirablement. De fait,

l’association était reconduite ce jeudi. Et Wigberto Ramos montait sa première

course à Longchamp. Le tandem a fait mouche en battant la grande favorite, Al

Dahma GB.

Dans une course menée par le

cheval de train de l’écurie Al Khalediah, Magic du Loup (Al Sakbe), c’est

Jaafer ASF GB (Amer) qui prenait l’avantage à la sortie du tournant final. Al

Fatih GB (Amer) allait librement le long de la corde et était lancé par Thierry

Jarnet mais c’est alors qu’Al Dahma GB (Amer) surgissait de l’arrière-garde en

pleine piste, suivie dans la foulée par Nashwan Al Khalidiah KSA. La jument

qatarie prenait un instant l’avantage mais c’était sans compter sur un coup de

reins décisif du partenaire de Wigberto Ramos qui retrouvait avec la manière le

chemin de la victoire.

Jean-Pierre de Gasté,

représentant de l’écurie saoudienne d’Al Khalediah nous confiait après la

course : « C’est un cheval très difficile à monter, très tendu et je pense

qu’on a trouvé le bon jockey pour lui. Aujourd’hui, c’est la première fois

qu’on le voit revenir et être très généreux en course. Il est souvent

exceptionnel le matin à l’entraînement mais n’arrive pas toujours à reproduire

en course du fait de son caractère. Ce qui nous fait plaisir, c’est de battre

Al Dahma et le style de sa victoire. En plus, il n’a pas eu une course dure et

c’est de bon augure pour l’objectif qui est le Qatar Arabian World Cup. On

possèdera quatre chevaux prétendants à cette grand épreuve : Nashwan Al

Khalidiah, Jalab Al Khalidiah qui a battu ce dernier à Deauville, Nayef Al

Khalidiah qui a battu General, le frère d’Al Dahma dans The President of the

UAE Cup à Ascot, et Quesche du Paon, meilleure pouliche de 4ans en 2008 et

lauréate des NBD International Stakes à Newbury mi-juillet, qui a sa chance. »

Pour Jean-François Bernard,

l’entraîneur, la joie est également de mise : « C’est un petit exploit. On le

savait sur la montante. On n’avait pu enchaîner les courses auparavant à cause

de son tempérament et c’est pourquoi on est reparti de zéro après sa tentative

à Dubaï cet hiver. Sa rentrée avait été très satisfaisante et le fait

d’enchaîner les sorties sert à le canaliser. De plus, son jockey, Wigberto

Ramos le maîtrise parfaitement. On peut considérer que c’est son dernier galop

avant le week-end de “l’Arc”. Il respecte le calendrier qu’on s’était fixé. »

Une bien belle façon de préparer le grand rendez-vous du 4 octobre, le Qatar

Arabian World Cup !

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Simmbad (Njewman), Muqatil Al

Khalidiah (Tiwaiq), Adjinn d’Aroco (Tidjani), Al Jakbar (Al Sakbe), Gameel

(Amer), Ange Gardien (Volpone), Bright Light (Amer), Magic du Loup (Al Sakbe),

Myl’Or (Dormane), Nil Blanc (Orient Express), Sankado (Sandokan), Turkan Taj

Tun (Dormane). Non partant : Asraa Min Albarq (Amer).

Pas moins de dix-sept chevaux

arabes s’affrontent dans ce Groupe II, synonyme de dernier préparatoire avant

leur grand rendez-vous fixé le week-end de "l’Arc de Triomphe". Asraa

min Albarq a décliné la lutte. Premier des quatre élèves de Jean-François

Bernard, Magic du Loup endosse le rôle de leader et mène la danse. Simmbad et

sa cadette, Turkan Taj, sont tout près. Dans la descente de la moyenne piste,

le trio de tête demeure le même. Jaafer Asf améliore son classement à l’extérieur.

Al Fatih évolue côté corde. Nil Blanc et Ange Gardien gardent le contact. Dans

la ligne droite, Jaafer Asf se voit sérieusement menacé par Nashwan Al

Khalidiah et surtout Al Dahma, laquelle se rapproche sans efforts. Jarnin fait

bonne contenance. Pour finir, la favorite Al Dahma donne des espoirs à ses

supporters mais, courageux, le délicat Nashwan Al Khalidiah lui reprend

l’avantage aux abords du poteau. De quoi ravir son jockey panaméen, Wigberto

Ramos. Sans mettre en doute la supériorité des deux premiers, Al Fatih n’est

pas réellement menacé pour l’octroi du deuxième accessit.