Des débuts rassurants à newmarket, dans une journée en progrès contre toute attente

Autres informations / 07.10.2009

Des débuts rassurants à newmarket, dans une journée en progrès contre toute attente

Pas d’envolées remarquables pour ce premier jour de

Tattersalls Million à Newmarket. On a noté quelques prix élevés dont les

550.000 Guinées offertes par John Magnier pour le lot 118, un fils de Galileo

et de Tadkiyra, la mère de la bonne Damson qui avait enlevé les Phoenix Stakes

(Gr1). De son côté, Shadwell enlevait pour 450.000 Guinées un yearling de

Medicean, frère cette année du bon 2ans Arcano. Demi O’Byrne acheta à son

copain Shanahan une belle pouliche d’Holy Roman Emperor qui est la sœur de

Mastercraftsman, le gagnant cette année des Irish 1.000 Guineas (Gr1).

Donc une activité assez soutenue qui voit le chiffre d’affaires

en progression et le prix moyen presque stable. On constate cependant des

yearlings qui peinaient pour atteindre le prix de leur saillie. Il est vrai

qu’il s’agit du premier jour, toujours difficile par ces temps de récession,

tous les acteurs s’observant. On remarquera enfin que, pour l’instant, Cheikh

Mohamed abandonne les premiers rôles à Coolmore, ce qui ne s’est encore jamais

produit cette année.

Enfin, on recense cinq achats français : deux pour Sylvain

Vidal, dont l’activité ne se dément pas, un pour Broadhust Agency (Laurent

Benoît), un pour Carlos Laffon-Parias et un pour Jean-Claude Rouget. Nous

reviendrons et détaillerons ces achats demain. Donc, dans l’ensemble, des

débuts plutôt rassurants à Newmarket avec une moyenne quasi stable et un

chiffre d’affaires qui augmente. Comme quoi le spectre d’une déconfiture du

marché anglais des yearlings s’éloigne. Suite demain.