Finale escamotée chez les sprinters

Autres informations / 04.10.2009

Finale escamotée chez les sprinters

QATAR PRIX DE L’ABBAYE DE

LONGCHAMP (GR1)

 

Enjeu de la course

Cette course réservée aux

sprinters est l’occasion pour les concurrents anglo-saxons de se départager sur

la ligne droite de Longchamp. Située dans le calendrier après les belles joutes

britanniques, elle leur permet de se distinguer hors de leurs frontières.

 

 

VERBATIM

 

Rebecca Bastiman, fille et

assistante de l’entraîneur de Borderlescott (1er Nunthorpe Stakes, le 21 août) :

« C’est un petit cheval

génial. Il se donne toujours à fond. C’est simplement fantastique. »

James Eustace, entraîneur de

War Artist (1er Prix du Petit Couvert, le 13 septembre) : « Il réalise une

bonne performance. De plus il avait prouvé qu’il était meilleur sur 1.200m, et

il démontre aujourd’hui qu’il peut aller sur 1.000m. Il avait par exemple

montré beaucoup de vitesse dans le July Cup (Gr1). L’idée était d’utiliser

cette course comme une préparatoire pour “l’Abbaye”. Nous espérons qu’Olivier

pourra le monter dans trois semaines. C’est un cheval qu’il faut garder relativement

frais. Il est invité à Hongkong et nous irons sans doute là-bas après

“l’Abbaye”. »

Jeremy Noseda, entraîneur de Fleeting

Spirit (1re du July Cup, le 10 juillet) : « Après Royal Ascot, ce n’était pas

l’option privilégiée de venir ici. Mais j’avais laissé dix jours de repos à

Fleeting Spirit et j’avais des raisons de penser que Scenic Blast [le lauréat

des King’s Stand Stakes, ndlr] n’avait pas progressé depuis sa dernière sortie.

J’ai donc travaillé Fleeting Spirit mercredi et son cavalier m’a dit qu’elle

avait progressé depuis sa course d’Ascot. C’est un Groupe 1 qu’elle mérite,

d’autant que mes chevaux avaient été malades l’an dernier avant Ascot. C’est pourquoi

elle avait d’ailleurs été battue dans les “King’s Stand” [3e à l’âge de 3ans].

»