Les “joyeux drilles” se retrouvent

Autres informations / 14.10.2009

Les “joyeux drilles” se retrouvent

MAISONS-LAFFITTE, Mercredi

Prix Kantar (F)

Quatre poulains au départ de

ce Prix Kantar ont débuté dans le Prix Joyeux Drille (F) et se retrouvent sur

la même distance, à savoir 1.400m. Platinum (Azamour) y avait bien débuté en

terminant dans la même foulée que le lauréat Billy Boy Blue (Whipper). Son

partenaire lui avait donné une course sage à l’arrière-garde avant que Platinum

ne fasse preuve de vitesse dans la phase finale. Sa mère, Dazzling Park

(Warning) est première des Matron Stakes (Gr3 à l’époque), deuxième des Irish

Champion Stakes (Gr1) et troisième des Irish 1.000 Guineas (Gr1). De plus,

Dazzling Park est la sœur des champions New Approach (Galileo), gagnant du

Derby d’Epsom (Gr1) et des Champion Stakes (Gr1), et Shinko Forest (Green

Desert). En retrait de Platinum, Orife (Marchand de Sable) devançait Diplomatic

(Numerous) de dix longueurs ce jour-là, ces chevaux se classant respectivement

sixième et septième. Ce mercredi, une surprise n’est pas à exclure, vu que ce

n’est que leur deuxième sortie. At Least (Miesque’s Son) a déjà recouru après

sa quatrième place du Prix Joyeux Drille. C’était il y a à peine dix jours,

dans le Prix de la Piste Rodosto (F, 5e), sur le mile et en terrain très

souple. At Least court donc à une semaine d’intervalle mais sur une distance

qui serait plus favorable à ses capacités.

 

Un représentant anglais et un

allemand

Benrish (Refuse to Bend) a

été nettement battu en Angleterre. Lors de ses débuts, il fut dominé par Ghostwing

(Kheleyf) qui fut à son tour dominé dans les Richmond Stakes (Gr2, 5e) par Dick

Turpin (Arakan) et Buzzword (Pivotal). Lors de sa deuxième apparition, Benrish

était largement dominé par Yesnabay (Grand Slam) qui a figuré dans les Summer

Stakes (Gr3, 7e).

Benrish a donc couru avec des

éléments de valeur, qui n’ont pu confirmer à l’étage supérieur et ce mercredi,

il sera raccourci de deux cents mètres.

Diamond Max (Big Shuffle)

nous arrive d’Allemagne, où il s’est montré régulier en trois tentatives, sans

pour autant vaincre. En digne fils de Big Shuffle (Super Concorde), le terrain

très souple devrait lui convenir.

 

Deux inédits aux mères

black-types

Alkmaar (Marchand de Sable)

et Jadlaan (Intidab) sont inédits et issus de mères black-types. Alkmaar, qui

va courir sous les couleurs de la marquise de Moratallam est issu de Sarmatie

(Lyphard). Cette jument s’est distinguée sur des distances allant du kilomètre

au mile. Son créneau le plus performant se situait entre 1.400 et 1.600m,

puisqu’elle a enlevé une Listed sur 1.400m. De ses cinq produits référencés qui

ont couru, un seul a gagné, et sans obtenir de caractère gras.

Jadlaan, un “Hamdam-Head”,

est issu de Thakeyyah (Alhaarth), deuxième de Listed sur le mile. Jadlaan est

le premier produit référencé de sa mère à courir.

Prince Palois sans œillères

et Claude à la recherche d’une victoire

Prince Palois (Anabaa Blue) a

couru avec œillères pour sa deuxième sortie dans le Prix des Herbages à

Clairefontaine, et se comportait bien mieux que lors de ses débuts puisqu’il

fit illusion pour un accessit, avant de plafonner dans les derniers

hectomètres. Le bon Éphémère (Sèvres Rose) s’imposait dans les “Herbages”.

L’entourage de Prince Palois lui retire ses œillères ce mercredi et il délaisse

le mile pour les 1.400m. Son mentor, Carlos Lerner, a dû voir une nette

amélioration dans son comportement. Claude (Kendor) a montré un brin de qualité

en deux tentatives, concluant troisième puis cinquième. Il court à intervalles

réguliers, une fois par mois, et ce mercredi, il va devoir apprendre à mieux

finir son parcours pour obtenir un bon classement.