Les “twice” français ont fini “over”

Autres informations / 18.10.2009

Les “twice” français ont fini “over”

NEWMARKET (G.B.), Samedi

Emirates Airline Champion

Stakes (Gr1)

Remportés par Twice Over

(Observatory), les Champion Stakes (Gr1) ont été marqués par la faillite des

deux Français, Alpine Rose (Linamix) et Never on Sunday (Sunday Break). Pas

dans le coup, ils n’ont jamais fait illusion. Rapidement, il était clair qu’ils

ne rejoindraient pas la longue liste des gagnants français dans ce Gr1. Pour

Alpine Rose, qui n’a pas voulu se livrer, c’était sa dernière apparition. Elle

va rejoindre le haras avec sa belle étiquette de gagnante de Gr1 (Darley Prix

Jean Romanet). On peut dire qu’elle a fait mieux que remplir sa mission pour

ses nouveaux propriétaires qui, après l’avoir achetée à 3ans, avaient fait le

choix risqué mais payant de la garder à l’entraînement à 4ans.

 

Twice Over gagne un rang

Bien connu dans les Groupes, Twice

Over n’en avait jusqu’alors

remporté que deux : le Prix Eugène Adam (Gr2) et les Craven Stakes (Gr3) devant

Raven’s Pass en 2008. L’an dernier, il avait pris part aux Champion Stakes de

Newmarket, finissant deuxième, étant seulement battu par New Approach

(Galileo), de six longueurs tout de même. Débarrassé de ce champion cette

année, il a pu s’imposer et ainsi offrir une première victoire dans ce Gr1

“consolante” à son propriétaire Khalid Abdullah. Il permet également à Henry

Cecil de remporter pour la troisième fois cette course (après Indian Skimmer en

1988 et Bosra Sham en 1996). Interrogé par la presse britannique, ce dernier a

dit : « Twice Over a toujours été un bon cheval à qui il a parfois manqué un

petit quelque chose. J’ai hésité à courir les Darley Stakes (Gr3) vendredi avec

lui, mais, finalement, j’ai décidé de venir. Je pense que le Prince aime

beaucoup le cheval et qu’il va rester à l’entraînement l’an prochain. Je suis

sûr que nous aurons une invitation pour Twice Over dans le Breeders’ Cup

Classic (Gr1) et nous verrons si nous y allons. Il y a également les grandes

courses de Dubaï qui sont une possibilité pour lui. »

 

Pas de miracle pour Fame and

Glory

Installé favori, Fame and

Glory (Montjeu) a longtemps fait illusion. Mais, à 300m du but, il était déjà

clair que le pensionnaire d’Aidan O’Brien ne gagnerait pas. Il termine

finalement sixième. Déjà, dans l’Arc, Fame and Glory avait montré que ses

défaites face à Sea the Stars (Cape Cross) ne l’avaient pas laissé indemne...

Dans ces Champion Stakes, la

meilleure impression visuelle est à mettre à l’actif de Sariska (Pivotal). Elle

se classe troisième après avoir comblé beaucoup de terrain dans la phase

finale, sur une piste un peu rapide pour elle.