Mavireenne, une petite faute et puis s’en va

Autres informations / 18.10.2009

Mavireenne, une petite faute et puis s’en va

Prix Beaurepaire

Malgré une petite faute à la

dernière haie, Mavireenne (Mansonnien) est repartie su le plat pour aller

s’imposer dans le Prix Beaurepaire. Jolie performance, car Mavireenne n’avait

même pas couru en plat, au contraire de certaines de ses adversaires. Son

mentor, Pascal Journiac, l’estime un peu : « Elle est venue en progression et

s’est bien imposée. On allait un peu dans l’inconnu mais pas vraiment, d’après

ce qu’elle faisait le matin. Elle confirme. Maintenant, on va sûrement la

recourir, mais il faut que j’en parle avec son propriétaire, qui doit être

ravi. On va lui trouver un programme allégé. Elle est d’une bonne famille. Elle

est tout simplement bonne et elle saute aussi le steeple. »

 

Des débuts encourageants

Fresh Princess (Dai Jin) et

Super Maman (Robin des Champs) ont fait montre d’une certaine qualité. En se

classant respectivement deuxième et troisième, elles ont été distancées par la

lauréate, essentiellement à cause de petites fautes commises tout au long du

parcours. Meilleures dans leurs sauts, elles pourront, à coup sûr, jouer un

rôle intéressant à l’avenir. Notons que Super Maman est une AQPS, ce qui prouve

la plus grande précocité de cette catégorie de chevaux que l’on rangeait autrefois

dans la case “tardifs”. Singapore Belle (Sagacity), pour sa part a été le

centre de toutes les attentions lorsque son jockey s’est efforcé de rester en

selle. En effet Christophe Pieux a joué une véritable partition d’équilibre, en

début de parcours et ces sous les applaudissements qu’il est passé devant les

tribunes une première fois. Finalement, ce duo se classe cinquième.

 

La bonne pouliche d’une

petite équipe

« Je suis basé à Petit

Bonheur, à coté de Durtal, j’ai une bonne petite équipe et je suis ému par

cette victoire» confiait Pascal Journiac à notre confrère d’Equidia. La

précocité et la vitesse de Mavireenne s’explique par le fait qu’elle soit la

nièce de deux femelles black types en plat : Maona Dance (Fabulous Dancer),

qui, à 2ans a remporté une Listed sur le mile avant de prendre la sixième place

du Prix Marcel Boussac, et Miss Beaulieu (Northfields) qui a gagné en débutant

à 2ans sur 1.200m avant de se placer d’un Gr2 sur 2.000m mais à 3ans.

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée : Marie Royale (Turgeon).

Tombé : Valary (Valanour).

Arrêté : Ménephtah

(Mansonnien). Non partant : Joy of la Garenne (Lavirco).

Huit pouliches de 3ans, toutes

débutantes sur les obstacles, s'affrontent dans cette première course. Pour

passer une première fois devant les tribunes, Amazonas précède Valary. Super

Maman est placée en troisième position côté corde. Fresh Princesse

l'accompagne. Isolé côté pesage, Christophe Pieux évite la chute de justesse en

selle sur Singapore Belle. Des applaudissements saluent son numéro

d'équilibriste. Le peloton progresse relativement groupé. Super Maman et

Amazonas franchissent de concert les premiers obstacles de la ligne d'en face.

Maviréenne, Valary et Fresh Princess viennent ensuite. Marie Royla ferme la

marche. Entre les deux dernières haies, Maviréenne s'assure le meilleur et file

au poteau. Ses premiers pas publics se soldent par une victoire. En retrait,

Fresh Princess (2e) prend l'ascendant sur les animatrices Super Maman (3e) et

Amazonas (4e).