Mid dancer, l’essence du champion

Autres informations / 12.10.2009

Mid dancer, l’essence du champion

Prix Héros XII (Gr3)

Le propre d’un champion, c’est de répondre présent à chacune

de ses sorties. Parfois même lorsqu’il est moins attendu. C’est exactement ce

qui s’est produit avec Mid Dancer (Midyan), vainqueur autoritaire du Prix Héros

XII (Gr3). Son entourage avait prévenu qu’il souhaitait qu’il ait une course

sage, pour sa rentrée automnale. Brillant, il s’est rapidement installé dans la

bagarre et a su produire son changement de vitesse pour lâcher ses adversaires

sur le plat. « Le cheval était réveillé au rond, nous a déclaré Hervé Barjot,

manager de Pegasus Farms Ltd. J’étais inquiet durant les premiers mille mètres

car Jacques [Ricou, son jockey, ndlr] n’arrêtait pas de le reprendre. Je pense

qu’il a bien fait de prendre les choses en main en face. Il l’a laissé souffler

au bon moment. L’objectif maintenant est le Prix de la Haye-Jousselin (Gr1,

8/11). Il a 8ans maintenant, mais nous avons pris soin de lui accorder des

plages de repos tout au long de sa carrière. » Jacques Ricou avait l’air

quelque peu surpris par le comportement de son partenaire, déclarant au micro

du cheval émetteur : « Il a tiré toute la route. Jamais je ne l’avais eu comme

cela. C’est un crack. Il faut un crack pour faire ce qu’il a fait. Il a tiré

comme un fou et j’espère que cela ira mieux pour la “Haye-Jousselin”. » Rentrer

directement en steeple dans un Groupe n’est pas chose aisée. D’autant que Mid

Dancer a souvent besoin d’une course pour donner la plénitude de ses moyens.

Cette fois, le nouveau pensionnaire de Christophe Aubert a d’emblée affiché sa

meilleure valeur en steeple. Reste à savoir si cette excellente course de

rentrée ne marquera pas le vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2007

pour son objectif du 8 novembre.

 

Lord Mirande, le nouveau “mousquetaire”d’Isabelle Pacault

Dans les années 1990, la casaque de la Marquise de Moratalla

a eu ses mousquetaires avec les champions The Fellow, Ucello II et Ubu III.

Isabelle Pacault a les siens avec Lord Carmont (Goldneyev), Don Mirande

(Turgeon) et maintenant Lord Mirande (Agent Bleu), prometteur deuxième du Prix

Héros XII. Le gagnant du Prix des Drags (Gr2) 2007 a retrouvé toute sa verve

après deux ans d’absence. « Je croyais qu’il allait gagner, nous a avoué son

mentor. Il faut que je revoie le film, mais il refait du terrain à la fin, je

crois. Je suis très contente en tous cas de sa course. Le contrat est rempli

[le Prix Héros XII était un objectif et non une préparation en vue de la “Haye

Jousselin”]. Il peut courir tant que le terrain n’est pas trop profond et j’ai

l’impression aujourd’hui qu’il n’était pas excessivement profond. Les chevaux

ne rentrent pas avec de la boue collée jusqu’aux genoux. Il ne recourra pas à

Auteuil cette année, c’est une certitude. Maintenant, nous allons voir s’il

courra sur les haies de Pau ou à Enghien. » Contraint de virer au large dans

une course où presque tous les concurrents étaient sur la même ligne pour

sauter la double barrière, Lord Mirande a prolongé son effort jusqu’au bout. Il

a été le seul à pouvoir menacer réellement Mid Dancer pour finir.

 

               

Prix Héros XII (Gr3)

Remember Rose avait encore besoin de courir Auteur d’une

rentrée effacée sur les haies d’Auteuil, le vainqueur du Gras Savoye Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2008, Remember Rose (Insatiable), se devait de

montrer bien plus, pour son retour sur les gros obstacles. Vite installé

derrière les deux animateurs Sleeping Jack (Sleeping Car) et Mid Dancer, il a

relativement bien sauté, notamment le rail ditch and fence. Mais il a

complètement abdiqué sur le plat, terminant septième. « J’aurais préféré qu’il

fasse une meilleure course de rentrée sur les haies dernièrement, nous a

déclaré son entraîneur Jean-Paul Gallorini. Mais il va progresser. Aujourd’hui,

il a été assez loin. C’est un cheval assez lourd et il sera là le jour J. »

 

Le génie de la famille

Que dire de plus sur le pedigree de Mid Dancer ? Élevé par

Gaëtan Gilles, il est issu d’une poulinière élevée par ce dernier, Dancer Lady

(Pink) qui a gagné ses deux dernières courses. Elle n’a jamais couru en

obstacle. Mid Dancer est bien sûr son

joyau. Parmi ses neuf produits, deux seulement ont gagné.

Hormis le champion de Pegasus Farms Ltd, il y a aussi Lady de Loi (Homme de

Loi), deux fois lauréate en obstacle, dont une fois sur les haies d’Auteuil.

Les autres partants dans leur ordre darrivée

:

Berryville (Poliglote), Remember Rose (Insatiable), Palmier

(Brier Creek), Isnos (Limnos), Sleeping Jack (Sleeping Car).

Tombé : Royal Palois (Lute Antique). Non partant : Millenium

Royal (Mansonnien), Oh Câlin (Alamo Bay).

Sleeping Jack se place aux avant-postes, Remember Rose se

cale dans son dos et Mid Dancer vient à l’extérieur. Les positions ne changent

guère, ces trois chevaux sont légèrement détachés du reste du peloton. Lord

Mirande se trouve à l’arrière-garde, il se rapproche vivement dans l’ultime

courbe, en quatrième épaisseur. Les chevaux qui vont prendre l’option de la

lice des tribunes vont encore avoir le dernier mot. Mid Dancer conserve son

avance et s’impose

avec de la marge. Lord Mirande soutient son effort et

s’empare facilement de la deuxième place. Tell no One et Top of the Sky se

livrent une bataille pour l’obtention de la troisième place, de laquelle Tell

no One sort vainqueur. Remember Rose, pour sa part, avait opté pour le chemin

de la corde et ne peut réaccélérer dans la phase finale.