Mots entendus sur equidia…

Autres informations / 05.10.2009

Mots entendus sur equidia…

John Oxx, entraîneur de Sea the

Stars (Cape Cross), après sa victoire:

« C’est un énorme

soulagement, c’est super. Je suis avant tout soulagé, c’était le meilleur cheval

avant la course mais il devait le prouver. Concernant une participation à une

épreuve du Breeders’ Cup, c’est encore loin pour y penser. Qu’il continue à

4ans ? Le cheval en a les capacités mais dans ma position d’entraîneur, je

dirais non. »

Christopher Tsui, propriétaire

de Sea the Stars, après sa victoire : « Je viens d’appeler ma mère, elle était

très nerveuse et extrêmement contente. Elle ne vient jamais aux courses mais

elle les suit toutes à la télévision. Elle ne pouvait pas articuler ses mots.

Quand Sea the Stars est venu dans la ligne droite, j’ai eu l’impression de voir

Urban Sea (Miswaki) qui avait surgi côté corde… »

Jean Lesbordes, entraîneur d’Urban

Sea (Miswaki) lors de sa victoire dans “l’Arc” en 1993 : « C’est presque la

perfection, mais la perfection existe-telle ? Je vis encore plus d’émotion

qu’avec Urban Sea. »

Christophe Soumillon, jockey de

Stacelita (Monsun), après la course :

« J’ai tout de suite pris un

dos pour la détendre car elle est très vite sur jambes. Mais les leaders sont

allés très vite et je me suis dit qu’il ne fallait pas essayer de les suivre.

Je crois que sa performance est due à une question de distance et de rythme.

Maintenant, je vais me reposer car Rosanara m’a fait mal au dos en sortant des

stalles. » Il a ajouté au micro d’Equidia, vingt minutes après la course : «

Aux quatre cents mètres, j’y ai cru, mais quand Sea the Stars est venu, il a

dégoûté ma pouliche et moi aussi. Car quand un cheval arrive aussi vite, on sait

que c’est fini pour la victoire » Lanfranco Dettori, jockey de Cavalryman (Halling),

après la troisième place : « Cavalryman a très bien couru mais Sea the Stars

est malheureusement un très grand champion. »