Amadeo, "rey" des minimes

Autres informations / 29.11.2009

Amadeo, "rey" des minimes

TOULOUSE, Samedi

Prix des Minimes (F)

Lauréat du Prix des Minimes

(F), Amadeo Rey (Intikhab) l’a fait avec la manière. Dès qu’il a eu

l’ouverture, il y a eu lui et les autres. L’impression visuelle peut permettre

à son entourage de rêver, surtout qu’Amadeo Rey n’avait pas couru depuis le

mois d’août. A l’arrivée, son entraîneur, Ana Imaz-Ceca, a déclaré à notre

correspondant à Toulouse : « Il le fait facilement. C’est un cheval qui tient

bien la distance et que nous estimons. Si tout va bien, j’aimerais courir à

Paris avec lui. »

Seule pouliche du lot, So

Long Malpic (Fairly Ransom), qui venait de se balader à Agen, n’a rien pu faire

contre le lauréat et prend une nette deuxième place, faisant dire à Thierry

Lemer son entraîneur : « Elle montait de catégorie et a réussi son examen de

passage. Elle devrait participer au meeting de Cagnes-sur-Mer. » Assez allant,

Plebeyo (Chineur) conserve la troisième place et son jockey, Stéphane

Richardot, a estimé : « La distance représentait le bout du monde pour lui. Il

est troisième, au courage. »

 

Un pedigree qui remonte à la

souche "Boussac" de Dalakhani

Elevé par Loughtown Stud,

Amadeo Rey a pour troisième mère Denia (Crepello), qui défendait les couleurs

de son éleveur Marcel Boussac et compte quelques performances à bon niveau.

Elle est notamment la mère de Dastaan (Artic Stern), gagnant de Listed et

troisième du Prix Lupin (Gr1) en 1987. Denia est également la deuxième mère de

Daltawa (Miswaki), deuxième du Prix de la Grotte (Gr3) et, surtout, mère de

Dalakhani (Darshaan) et Daylami (Doyoun).

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée : Vaness'Boy (Olmalik), Samrisk (Val Risks). Tous couru.

Profitant de son numéro un dans les stalles, Carmen’s Boy prend rapidement la

tête, accompagné à son extérieur par Plebeyo, un peu brillant. Le marseillais

Begging You vient dans le sillage de l’animateur, sur la même ligne que

Samrisk, devant le rentrant Amadeo Rey, épaulé par So Long Malpic, très

brillant. Les positions ne varient pas pour aborder la ligne droite où, après

avoir donné l’impression de pouvoir aller loin, Carmen’s Boy va peu à peu

s’éteindre. Begging You change de ligne à 350m du poteau, mais il ne peut

réellement changer de vitesse. Amedeo Rey se rapproche lui en dedans, il attend

longtemps le passage, et, une fois l’avoir trouvé, il surgit et surclasse

l’opposition. So Long Malpic termine bien, en pleine piste, et se classe

deuxième à distance du lauréat, précédant le courageux Plebeyo.