Les pouliches peuvent tirer leur épingle du jeu

Autres informations / 05.11.2009

Les pouliches peuvent tirer leur épingle du jeu

 

BORDEAUX-LE BOUSCAT, Jeudi

Prix Fernand Soubagne (D)

Nous sommes assez loin de la

parité dans cette “D”, avec seulement trois pouliches de 2ans qui tentent

l’aventure face à six mâles. Honneur à cette représentation féminine avec au

premier rangde celle-ci une fille du nouvel étalon officiant en France, Elusive

City (Elusive Quality), Elusive Queen.

 

Elusive Queen, seule reine du

lot

Elusive Queen (Elusive City)

suit scrupuleusement, pour l’instant, les règles de l’alphabet. Elle a triomphé

par deux fois, aux niveaux “G” et “F”. Véritable métronome, cette pensionnaire

de Jean-Claude Rouget compte aussi quatre premiers accessits, le tout en six

sorties. Elle vient d’ailleurs de finir une nouvelle fois deuxième dans une “D”

à Mont-deMarsan. Elle est confirmée sur 1.200m, même si sa dernière prestation

a pris place sur 1.400m. En matière de gènes, Elusive Queen a tout ce qu’il

faut pour briller à un niveau supérieur à ce qu’elle a fait jusqu’à présent. Sa

troisième mère est la championne à 2ans Ancien Régime (Olden Times), lauréate

du Prix Morny (Gr1) et deuxième du “Robert Papin” (Gr1). Au haras, elle est

devenue la mère de trois gagnants de Stakes : La Grande Époque (Lyphard), Rami

(Riverman) et Crack Régiment (El Gran Senor). Une de ses petite-filles,

L’Arrosée (Woodman) est maintenant au service de Mathieu Dagzan-Garros, au

Haras des Granges. Lors de sa carrière de course, elle a pris une troisième

place dans une Listed sous la férule de Jean-Claude Rouget. Ce dernier connaît

donc parfaitement la famille.

Autre pouliche du lot,

Légende Dorée (Della Francesca), possède, au sens strict du terme, des

performances supérieures en course. Lauréate lors de ses deux premières sorties,

et en particulier dans une “D” à Saint-Cloud en mai, elle a été surclassée au

niveau supérieur à sa sortie suivante. Au début de l’année, elle s’était

montrée particulièrement à l’aise en terrain souple. Le retour de ce type de

terrain pourrait devenir un allié précieux. Dernière pouliche de l’épreuve,

Anwilka (Nombre Premier) vient de croiser la route de Baine (Country Reel) à

Mont-de-Marsan. Cette dernière a effectué d’excellents débuts parisiens cette

semaine. Mais il y a un hic dans cette ligne : Anwilka pointait à plus de dix

longueurs de Baine.

Aksaray, une première en

France

Après quatre sorties en

Espagne, toutes à San Sebastian, Aksaray (Equerry) fait ses débuts sur notre

sol. Ce petitfils de l’honnête Always Dancing (Common Grounds) a déjà gagné de

l’autre côté des Pyrénées.