Mastercraftsman en défricheur

Autres informations / 07.11.2009

Mastercraftsman en défricheur

Breeders’ Cup Dirt Mile (Gr1)

Mastercraftsman (Danehill

Dancer) détient les clés pour ouvrir un nouvel espace des courses

internationales : celui d’un premier succès européen dans le Breeders’ Cup Dirt

Mile (Gr1). Il faut dire que l’histoire de la course est suffisamment courte

pour qu’il n’y ait pas péril en la demeure dans le palmarès. Créée en 2007,

l’épreuve compte deux 4ans US à la première place : Corinthian (Pulpit) en 2007

et Albertus Maximus (Albert the Great) en 2008. La candidature du 3ans dans la

peau du favori apporte donc un piment supplémentaire à la course.

Après sa victoire dérisoire

de facilité dans les Irish 2.000 Guinées (Gr1) puis dans les St James’s Palace

Stakes (Gr1), Mastercraftsman a croisé la route de l’incroyable Sea the Stars

(Cape Cross). Par deux fois, il a été battu, obtenant la troisième place dans

les Irish Champion Stakes (Gr1, 2.000m) derrière son compagnon d’écurie Fame

and Glory (Montjeu). Pour sa préparation, Aidan O’Brien a opté pour les Diamond

Stakes (Gr3), tout nouvellement promus au rang de Groupe. Il s’y est baladé et

a validé du même coup son aptitude à une surface synthétique. Un temps envisagé

dans le B.C. Classic, Mastercraftsman a laissé cette tâche ingrate mais

hautement honorifique à Rip van Winkle (Galileo). Nul besoin que deux

combattants d’élite de Ballydoyle se piquent à l’épine Zenyatta (Street Cry)…

 

Midshipman et Bullsbay en

terrain connu Midshipman (Unbridled’s Song) n’est autre que le dernier lauréat

du Breeders’ Cup Juvenile (Gr) sur le Pro-ride pour l’entraînement de Bob

Baffert. Acheté peu après lors du mercato de fin d’année institué par Darley,

Midshipman défend cette année la bannière Godolphin. Blessé au printemps à

Dubaï, dans le cadre de sa préparation au Kentucky Derby (Gr1), il n’a reparu

en course qu’à une seule reprise cette année. C’était sur les 1.300m de Belmont

Park, le lot était modeste, mais il s’est imposé aisément. Difficile de le

juger sur cette seule sortie, mais son entourage a mis tous les atouts de son

côté pour triompher. Garrett Gomez, son partenaire du B.C. Juvenile, attend

avec impatience le rendez-vous. « Gagner avec Midshipman m’apporterait le plus

grand des plaisirs. »

Le jockey, actuel troisième

au classement nord-américain, compte treize montes dans les quatorze épreuves

du mini-

meeting. Il a lui-même

travaillé le poulain le 1er novembre,

effectuant 1.200m en 1’13’’.

Aucun doute, Midshipman a été soigneusement préparé et peut rattraper son année

ratée sur cette sortie.

Également passé dans le giron

Godolphin, l’ex-espoir de l’année 2008 Pyro (Pulpit) a encore de beaux restes.

Sensationnel quelques semaines avant le Kentucky Derby (Gr1) 2008, il n’a

jamais confirmé les espérances placées alors en lui. Il se montre néanmoins

très régulier – 5 victroires et 7 accessits en 15 courses – et il vient de

remporter son premier Groupe 1, sur 1.400m.

Bullsbay (Tiznow) présente de

meilleures garanties dans cette épreuve. Contrairement à Midshipman, champion

2ans, Bullsbay s’affirme au fil du temps comme un élément de premier plan. Il

vient de signer ses deux plus belles performances, en remportant le Whitney

Handicap (Gr1, 1.700m) et en se classant troisième de la championne Rachel

Alexandra (Medaglia d’Oro) dans les Woodward Stakes (Gr1, 1.700m). Ce 5ans sur

la montante représente la menace plus sérieuse pour Mastercraftsman.