Reine de mai a le dernier mot

Autres informations / 24.11.2009

Reine de mai a le dernier mot

ARGENTAN, Lundi

Prix Adrien Besnouin

Le Prix Adrien Besnouin s’est

couru en terrain très lourd et les concurrents ont lâché prise progressivement.

Courageuse, Reine de Mai (Fragrant Mix) est venue dicter sûrement sa loi dans

les cent derniers mètres. Elle était l’une des rares concurrentes à être encore

capable de placer un changement de vitesse en fin de parcours. Cette

pensionnaire d'Anthony Grégoire avait démontré de la qualité en finissant

troisième de l’important Prix des Guilledines (B), un "classique"

pour les pouliches AQPS. Depuis, elle a toujours fait l’arrivée des

compétitions auxquelles elle a pris part.

Favorite de l’épreuve,

Ratafia (Adnaan) a galopé dans le groupe de tête et paraissait avoir la course

à sa merci dans le tournant final. Mais la protégée d’Etienne Leenders a cédé

brutalement dès l’entrée de la ligne droite, finissant sa course relâchée.

Le cinquième gagnant d’Elisa

de Mai

Élevée par les époux Brest,

Reine de Mai est le quatrième vainqueur de sa mère, Élisa de Mai (Video Rock).

Cette dernière est notamment la mère de Malicieuse (Gunboat Diplomacy),

lauréate de six courses, qui exerça ses talents sur le cross. Élisa de Mai s’est

révélée modeste en compétition. En six courses, dont deux sur le steeple-chase,

elle n’a pu s’imposer ou se placer.

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée :

Rasta Rockett (Saint des

Saints), Rêve Mome (Passing Sale), Rosée des Planches (Le Balafré), R'Tonne

d'Ycy (April Night), River Girl (Take Risks), Rive Gauche (Shaanmer), Ratafia

(Adnaan), Ramatou (Goldneyev), Ramblouch (Kizitca), Reine de Marbeuf (Discover

d'Auteuil), Rocker du Buisson (Rochesson).

Tous couru.

Le top-weight Ratafia ne

laisse à personne le soin de prendre la direction des opérations. À un tour du

but, il précède Rive Gauche, Révoltée et Reine de Maj. Reine de Marbeuf

progresse à leur extérieur. Ramblouch et Rêve Môme pointent aux derniers rangs.

En face, la dernière nommée se rapproche, au contraire de Reine de Marbeuf qui

perd des rangs. Sortie de l'ultime virage, les concurrents se décalent vers la

lice extérieure. Ratafia doit abdiquer toutes prétentions au contraire de

Rolzena et Reine de Mai qui s'annoncent en dehors. Dans les 150 derniers

mètres, Reine de Mai crée facilement la décision. À deux longueurs, Revoltée

n'est pas inquiétée pour la 2e place, pas plus que Rolzena pour la 3e.