Alain de royer dupré : « le niveau du hong kong vase s’élève d’année en année »

Autres informations / 11.12.2009

Alain de royer dupré : « le niveau du hong kong vase s’élève d’année en année »

À Sha Tin, Alain de Royer

Dupré a accepté de répondre aux questions de notre correspondant. Ainsi, il

évalue les chances de ses pensionnaires dans les deux épreuves qu’ils

disputeront ce dimanche : le Hong Kong Vase et le Hong Kong Mile. L’état de la

piste, la forme, l’analyse des précédentes performances, l’entraîneur a tout

détaillé.

Jour de Galop.– Que

pensez-vous de l’opposition dans le “Vase” ?

A. de Royer Dupré.– Le niveau

du Hong Kong Vase s’élève d’année en année. Le cru 2009 est le meilleur avec la

présence, notamment, des Anglais Youmzain et Spanish Moon. Comment situez-vous

vos chevaux ?

Une allure sélective

avantagerait Daryakana qui possède une bonne pointe de vitesse. Le terrain sera

à sa convenance. Ses limites demeurent inconnues, mais elle peut manquer

d’expérience face à de tels adversaires. Cette spécialiste des pistes plates

aimerait une course sélective. Si ce n’est pas le cas comme l’an passé, son

jockey la maintiendra pas trop loin de la tête. Avant de s’envoler pour

Hongkong, elle avait travaillé avec Ashalanda [concurrente dans le Hong Kong

Cup, ndlr], plus démonstrative le matin. Cette dernière m’a toujours montré de

la qualité. Avant de courir le “Malleret” comme pouliche de jeu, elle

travaillait bien et je m’attendais à la voir bien courir.

Et dans le “Mile” ?

Pour mes deux pensionnaires

du “Mile”, les rivaux sont aussi consistants. Gris de Gris demeure meilleur à

main gauche, mais n’est pas contrarié par le parcours à droite. En effet, ce

cheval facile, qui n’a pas besoin de beaucoup de travail, galope souvent à

droite. Par ailleurs, ses performances dans les Prix d’Ispahan et Dollar sont

excellentes. La pouliche, Sweet Hearth, possède beaucoup de qualité, mais elle

est délicate. Lors de sa seule contre-performance à Deauville, elle n’avait pas

respiré. Avant sa deuxième place dans la “Forêt”, j’étais très confiant et je

la considérais presque comme ma meilleure chance du week-end. Malheureusement,

elle s’est mise en eau au rond avant la course, sous les applaudissements du

public pour Christophe Soumillon. Cela dit, il faut voir la manière dont elle

aura appréhendé cette performance et le 13 à la corde n’est pas l’idéal.