Changement de cap pour dalghar

Autres informations / 03.12.2009

Changement de cap pour dalghar

DEAUVILLE, Jeudi – Prix

Luthier (L)

 « Le programme maintenant n’est pas simple,

puisque nous sommes en fin de saison. Mais Dalghar (Anabaa) est sûrement un bon

cheval, qui a encore tout l’avenir devant lui. Il devrait être efficace l’an

prochain. » Alain de Royer Dupré n’avait pas encore défini de programme pour

son protégé, vainqueur du Prix de la Roseraie (B) à Longchamp à l’occasion de

sa rentrée. Pour nombre d’observateurs, on ne devait le revoir que l’année

prochaine. Finalement, son entourage a jeté son dévolu sur le Prix Luthier (L),

première Listed du meeting hivernal à Deauville. Une course principale dans

laquelle Dalghar ne part pas avec tous les atouts : il devra assumer son numéro

à la corde (16 sur 16 partants) et découvrir le sable. Mais la piste en sable

fibré, plus légère en hiver, permet aux attentistes de revenir. De plus, en

digne fils d’Anabaa (Danzig), Dalghar doit se sortir de la P.S.F. et obtenir

une première victoire de Listed après sa deuxième place dans le Critérium de

Maisons-Laffitte (Gr2) 2008. Solide et véloce, ce frère de Dalakhani (Darshaan)

et Daylami (Doyoun) devrait être revu l’année prochaine sur des distances plus

courtes car il a beaucoup de vitesse.

 

 

Prix Luthier (L)

Violon Sacré vise une

deuxième Listed consécutive Restant sur trois succès consécutifs, la ? JDG

Rising Star ? Violon Sacré (Stravinsky) a une carrière menée

avec beaucoup d’à propos par son mentor, Jean-Claude Rouget. Il ne court qu’à

bon escient et sa victoire dans le Prix du Point du Jour (L) a démontré qu’il

pouvait encore monter de catégorie. Il a gagné sur le sable cagnois et sa

candidature présente donc beaucoup d’avantage.

 

L’armada "Nicolay"

Yves de Nicolay aura trois

partants dans cette Listed : Rockette (Ange Gabriel), Kachgai (Kaldounévées) et

Surpressa (Take Risks). Les deux premiers détiennent

une très bonne chance de

vaincre. Rockette est une petite pouliche capable de fins de courses véritable ment

décoiffantes, comme elle l’avait montré à Chantilly en avril.

Malheureuse dans le Prix Miss

Satamixa (L) en janvier dernier sur le parcours de ce jeudi, elle peut tout à

fait s’imposer, d’autant plus qu’elle réalise de bonnes sorties à l’approche de

l’hiver.

Portant également les

couleurs Devin, Kachgai avait enlevé deux courses sur le sable deauvillais

avant de s’envoler pour Dubaï où il a accompli un beau meeting soldé par un

succès pour l’entraînement de Luis Urbano-Grajales. Troisième du Prix Quincey

(Gr3) cet été, Kachgai est sans aucun doute le meilleur représentant d’Yves de

Nicolay en classe pure.

 

L’expérience des gros

handicaps

Salut L’Africain (Ski Chief)

et Slickly Royal (Slickly) ont tous deux beaucoup de métier, dû en partie à

leurs différentes sorties dans les gros handicaps.

 

 

 

 

Prix Luthier (L)

Présenté par Robert Collet,

Salut l’Africain a plus de classe que le pensionnaire de Philippe Demercastel.

Il a rapide ment montré des moyens à 2ans, gagnant le Prix François Boutin (L)

avant de remporter le Prix Djebel (L) à 3ans. Il est ensuite passé par les gros

"réclamers" avant d’atterrir dans les gros handicaps. Il en a

remporté un sur les 1.000m de Longchamp avant de signer son retour dans les

Groupes par une deuxième place dans le Prix de Seine-et Oise (Gr3). Les 1.500m

sont sans doute le bout du monde pour Salut l’Africain, mais il est en forme et

appréciera l’allure souvent sélective imprimée sur ce parcours.

Slickly Royal s’adapte à

tout. Le sable, le terrain lourd, le bon terrain. Quatrième du Prix Thomas

Bryon (Gr3) à 2ans, il évolue désormais dans les bons handicaps. L’hiver der nier,

il avait montré son aptitude au tracé. Bien placé à la corde, il peut venir prendre

une place à l’issue d’une belle fin de course.

 

Take d’Or, le frère de

Marchand d’Or, fait son retour Plus revu depuis son échec printanier dans le

Prix de Guiche (Gr3), Take d’Or (Take Risks), frère du champion Marchand d’Or

(Marchand de Sable) a beaucoup déçu après avoir enlevé brillamment le Prix de

l’Huisne (B) sur le parcours du Prix Luthier. Il est désormais entraîné par

Joël Boisnard pour lequel il va effectuer sa première sortie. Beaucoup de

questions sont en suspens avec le poulain des époux Giral. Take d’Or doit donc

avant tout nous rassurer.

 

Red Dune, la seule étrangère

du lot

Entraînée par Michael Jarvis,

Red Dune (Red Ransom) est la seule représentante étrangère en lice. Elle n’a

plus gagné depuis le 9 juillet 2008 mais elle a pris de multiples places dans

des Grs3 et des Listeds. Elle a notamment pris la quatrième place des Sceptre

Stakes (L) derrière la bonne Fantasia (Sadler’s Wells), troisième de la Poule

d’Essai des Pouliches (Gr1). Une ligne qui lui donne une bonne chance de retrouver

le chemin du succès.