Darling pearl au repos après une victoire de haute lutte

Autres informations / 11.12.2009

Darling pearl au repos après une victoire de haute lutte

DEAUVILLE-MATIN, Jeudi

Prix de Dragey (D)

Darling Pearl (Vespone) a

galopé le long de la corde au contact de l’animatrice et a démarré au bon

moment pour remporter la deuxième victoire de sa carrière dans le Prix de

Dragey (D). Jean-Claude Rouget, qui remporte ainsi les deux premières épreuves

du programme deauvillais, a déclaré sur Equidia : « On va lui donner un bon

hiver. Elle ne va pas aller à Cagnes-sur-Mer. » Son jockey, Mickaël Forest, a

indiqué : « La pouliche va monter sur cette course. Elle est très courageuse

pour finir car on a galopé dans une partie de la piste où on s’enlise. »

 

Les 2ans de Jean-Claude

Rouget

En cette fin d’année, à

l’heure des bilans, l’entraîneur palois a confié sur Equidia : « Il est

difficile d’évaluer la qualité de Darling Pearl car le niveau de mes pouliches

de 2ans cette année ne peut pas réellement me servir de référence. On a reçu

Joanna (High Chaparral) qui, j’espère, va montrer son potentiel à 3ans. C’est

formidable de devenir pour la première fois tête de liste des entraîneurs aux

gains, mais nous avons enregistré moins de victoires que l’an dernier. Quarante

courses de moins exactement et cela s’explique en partie par les résultats de

mes 2ans ».

 

Katsya rate le coche de peu

Katsya (Sinndar) fait preuve

de régularité depuis ses débuts en compétition en septembre, mais elle n’a

toujours pas triomphé. Ce jeudi, elle aurait brisé son statut de maiden, une

foulée après le passage du poteau. Coreliev (Fasliyev) a couru dans le dos de

la lauréate et obtient la troisième place. Elle confirme la bonne réussite des

entraîneurs marseillais qui effectuent le déplacement sur la côte normande avec

de bonnes “cartouches”.

 

Premier croisement avec

Vespone

Élevée par Pierre Talvard,

Darling Pearl est la nièce de Tavel (Alwuhush) qui a couru au niveau handicap

en France avant d’aller remporter sa Listed à Bratislava. Tavel est le seul

vainqueur de sa fratrie. La mère de Darling Pearl, Magic Motion, a obtenu deux

accessits dans des “B” en deux sorties. Elle donne des chevaux qui connaissent

une longue carrière en course. Darling Pearl est le dernier produit référencé.