Changement de tactique payant pour saying again

Autres informations / 25.01.2010

Changement de tactique payant pour saying again

RÉSULTATS PAU, Dimanche

Prix Al Capone II – Prix Gallego

« Saying Again est un cheval très difficile le matin. On

n’arrivait pas à le canaliser. On a donc décidé de le laisser faire et je n’ai

rien eu à lui demander du parcours. Il a tout fait de lui-même. » Cyrille

Gombeau a piloté un bon poulain dans le Prix Al Capone II. Après une modeste

cinquième place sur les haies dieppoise pour ses premiers pas en obstacle,

Saying Again (Califet) a affiché sa vraie valeur dans cette discipline. Vite en

tête, calé le long de la corde, le pensionnaire de Guy Cherel n’a pas connu d’inquiétude

et, malgré un saut un peu fort à la dernière haie, il est reparti facilement

pour finir. « Je suis vraiment enthousiasmé par sa performance, d’autant que le

terrain est très pénible, a poursuivi son jockey. C’est très dur pour les

chevaux. »

Chez les AQPS de 4ans, l’entraîneur mansonnien a dans ses

boxes Surfing (Califet), un autre produit de Califet (Freedom Cry). Ce dernier

en a, pour l’instant, plus montré que Saying Again. Mais ce dernier devrait

faire un bon 4ans et il sera intéressant de le voir à Auteuil. Vainqueur de sa

dixième course du meeting, Guy Cherel a expliqué au micro d’Equidia : « La

victoire de Saying Again est l’aboutissement du travail de toute l’écurie.

Aujourd’hui, le poulain a fait une démonstration et je suis content pour la

famille Urano, à qui j’ai conseillé d’investir en obstacle. »

 

La première de Mme Ottavia Roffi-Urano

À quelques minutes du départ du Prix de Cornulier (Gr1), où

son père allait être représenté par Rombaldi (Lulo Josselyn), qu’il possède en

copropriété avec Jean Luck, Mme Ottavia Roffi-Urano a signé sa première

victoire en obstacle avec Saying Again en tant que propriétaire. Pour le

moment, sa casaque avait été vue principalement au trot.

 

 

 

Saying Again, né pour

sauter

Élevé par Guy et Emmanuel Cherel, Saying Again possède un

véritable pedigree de sauteur. Déjà entraîné par Guy Cherel, sa mère, Débandade

(Le Pontet), a été une bonne jument d’obstacle, gagnant un prix de série sur

les gros obstacles d’Auteuil. Au haras, elle a donné neuf produits, dont sept

ont gagné parmi lesquels : Ladalko (Kadalko), lauréat de Gr2 et deuxième de Gr1

outre-Manche et tombeur de Mon Môme (Passing Sale) dans un Gr3 à Warwick en

2007, avant que ce dernier ne remporte l’an dernier le Grand National de

Liverpool (Gr3) ; Nassora (Assessor), deux fois placée de Listed ; Oumeyade

(Smadoun), troisième de Gr2 ; et Rochdale (Video Rock), cinquième du Prix

Renaud du Vivier (Gr1) et récente lauréate à Pau.

Très attaché à Califet qu’il a eu sous sa responsabilité,

Guy Cherel a logiquement choisi cet étalon pour sa poulinière. Et une nouvelle

fois, cela lui a réussi après les belles victoires de Surfing, Sway ou encore

Temple Lord.

 

 

 

 

 


 

 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.