Les charmes d’une vente arqana enrichie par l’effectif de zakaria hakam

Autres informations / 27.01.2010

Les charmes d’une vente arqana enrichie par l’effectif de zakaria hakam

Le 16 février, SaintCloud accueillera la vente mixte Arqana,

une vente dite de service dont le but premier est d’enregistrer un maximum

d’échanges. L’an dernier, la dispersion de l’élevage Wattinne avait

véritablement “boosté” cette vacation. Réputé pour faire des chevaux solides,

de vrais chevaux de course, l’élevage Wattinne avait affiché un chiffre

d’affaires de 269.000€ pour 46 lots sur les 815.500€ enregistrés au total.

Ainsi, cette vente qui affichait un chiffre d’affaires autour de 300.000 ou

400.000€ avant 2007 reprenait quelques couleurs.

Cette année, une autre dispersion alimentera la vacation,

celle de l’effectif de Zakaria Hakam. Vingt-huit lots passeront sur le ring :

sept juments, quatorze chevaux à l’entraînement et sept yearlings, dont le

premier produit de la gagnante du Prix Fille de l’Air (Gr3), Afaf. Et si la

dispersion de l’effectif de Zakaria Hakam ne présente pas le même intérêt que

celle de l’élevage Wattinne, quelques lots feront partie des chevaux les plus

en vue dans ce catalogue  riche  de 237 animaux (contre 245   en  

2009)   : Selouma (#5), une sœur

d’Afaf et du placé de Gr3 Zack Dream, pleine d’Hurricane Run ; Zaynab (#3),

placée de Listed à plusieurs reprises aux États-Unis et présentée pleine d’Ad

Valorem ; Côte d’Ébène  (#167)  et Ivory Pearl (#168), deux filles d’Ivory

Coast (#182), ou encore une sœur d’un gagnant de Gr1 qui passera également en

vente, pleine de Desert Style.

 La vente de février

représente une belle occasion de se porter acquéreur de juments proches de leur

terme et parfois pleines d’étalons prisés, pour le plat ou pour l’obstacle,

tels qu’Ad Valorem, Desert Style ou Hurricane Run, mais aussi de Della

Francesca, Falco, Gentlewave, Green Tune, Layman, Librettist, One Cool Cat,

Orpen, Poliglote (comme le #193, Loachapoka, sœur de Tell no One, par Monsun),

Sleeping Car (à l’image du lot #175, Palapa, 3e de Listed à

Auteuil et sœur de Light Impact, gagnant de Listed en plat), Slickly ou encore

Turgeon.         

 

Parmi les pouliches sortant de l’entraînement, le catalogue propose

une sœur de Paris Winds (gagnant de Listed et 3e des Bandford Stakes) par

Galileo (#196) et une sœur de trois chevaux black type (#205) dont Minaccia,

mère de Macleya, gagnante du Prix de Pomone (Gr2) et deuxième du Prix du

Palais-Royal (Gr1).

 

Un grand nombre de chevaux à l’entraînement

Le catalogue de cette vente de février 2010 comprend un

éventail intéressant de chevaux à l’entraînement ou en âge de débuter leur

carrière. Cette section a en effet été renforcée cette année grâce à la

relocalisation de cette vente habituellement deauvillaise, à proximité des

centres d’entraînement parisiens. Ainsi, Attulia (#39), une pensionnaire de

Tony Clout, deuxième de Listed en Allemagne et nièce d’une placée de Gr3,

passera sur le ring.

 

Un neveu de Miss Satamixa sur le ring

Dans le lot de yearlings, se distinguent surtout un fils de

Soviet Star (#13) et Massatixa, une propre sœur de Miss Satamixa qui a déjà

produit Massalani, lauréat du “Djebel” (L, à l’époque) et le lot 115, un mâle

par Singspiel dont la mère a produit deux placés de Listed en Allemagne.

 

Blue Bresil en vente après la cessation d’activité de Freddy

Tondelier

Deux lots présentant des pedigrees d’étalons passeront sur

le ring : Pearly Wells (#96), auteur de deux victoires et quatre places en sept

sorties et né de l’union du chef de race Sadler’s Wells et de Pearly Shells,

lauréate des Prix Vermeille (Gr1), de Malleret (Gr2) et de la Nonette (Gr3).

Blue Bresil, qui a défrayé la chronique à Auteuil (2e des Prix Amadou, Jacques

d’Indy et de Pépinvast) après avoir fait sien le Prix Noailles (Gr2), sort

également de l’entraînement. Appartenant à Freddy Tondelier, il est vendu pour

cause de cessation d’activité.