Mercelin peut conclure son hiver en beauté

Autres informations / 21.02.2010

Mercelin peut conclure son hiver en beauté

PARTANTS   PAU,

Dimanche

Le Prix Charles du Breil est une consolante à la Grande

Course de Haies de Pau (L). Pour cette édition 2010, seul Mercelin (Passing

Sale) et la JdG Jumping Star Latin Mood (Acatenango) ont répondu présents après

avoir disputé la plus belle épreuve sur les balais palois. Troisième dans cette

Listed, Mercelin trouve l’occasion de finir son hiver en beauté pour cette

dernière réunion paloise du meeting 2009/2010. Le pensionnaire de Serge Foucher

n’a d’ailleurs réalisé que de belles valeurs au Pont Long depuis qu’il fait le

meeting. Il s’est imposé notamment dans le Prix Camille Dubosq (L), la Grande

Course de Haies des 4ans palois, en 2003. Maniable et régulier, ce multiple

placé de Listed fait aussi bien le steeple que les haies et ne devrait pas

laisser passer ce bel engagement.

Arrêté dans la Grande Course de Haies, Latin Mood est bien

moins convaincant que Mercelin. Il se révèle décevant dans la discipline de

l’obstacle. Vainqueur de Listed en plat, il avait remporté l’important Prix

Rohan (L) à Auteuil en début de saison, avant de connaître quelques soucis.

Depuis, le protégé de Jacques Ortet n’a pas vraiment répété ce succès malgré

une victoire dans un gros handicap Listed. Lors de ses trois seules sorties à

Pau, il a été arrêté bien qu’il ait bénéficié de son terrain lourd de

prédilection.

 

Ramsès Bleu, le tenant du titre

Ramsès Bleu (Pistolet Bleu) a remporté le Prix Charles du

Breil 2009. Ce dimanche, le protégé de Guy Cherel retrouve les haies, sa

discipline de prédilection. En effet, sur les neuf courses qu’il a enlevées au

Pont Long, huit se disputaient sur les balais. Décevant en steeple

dernièrement, il devrait jouer les premiers rôles malgré les 71 kilos qu’il

devra porter.

 

Trois chevaux en forme

Ce Prix Charles du Breil est une course assez ouverte. Des

chevaux comme Nouveau Roi (Poliglote), Royal Bonnet (Bonnet Rouge) et Rombaldi

(Kahyasi) sont sur la montante et apprécient particulièrement l’hippodrome

palois. Dès lors, ils peuvent voler la vedette aux favoris car la forme en

meeting prime souvent la classe.