Serva padrona face à un britannique au pedigree séduisant

Autres informations / 13.02.2010

Serva padrona face à un britannique au pedigree séduisant

Pris des Ancolies (D)

Le Prix des Ancolies (D) n’ayant pas réuni de grosse terreur

et se disputant sur le sable, il est très logique de faire confiance en

priorité, parmi les six partantes, à Serva Padrona (Statue of Liberty). En

effet, le 28 janvier, sur les 2.000m de la Polytrack, elle a perdu son statut

de maiden dans une “F” et peut confirmer en montant dans les lettres. Une

victoire méritée qu’elle aurait pu obtenir lors de sa sortie précédente, si

elle avait été un peu plus heureuse. Serva Padrona est une jument facile et

détendue en course, de plus, elle retrouve le parcours de son unique succès.

 

Arlequin, un anglais au pedigree en gras

Entraîné en Angleterre par James Bethell, Arlequin (Rock of

Gibraltar) s’annonce comme le principal rival de Serva Padrona. En effet, pour

sa troisième course, il a remporté un maiden très correct à Newcastle, devant

un cheval de Godolphin qui a gagné ensuite. Par contre, il n’a plus été revu

depuis le 23 octobre. Il possède un pedigree assez attractif, puisque sa mère,

Fairy Dance (Zafonic) est la sœur de Dark Moondancer (Anshan), championne

italienne en 1999 qui était venue remporter en France le Prix Ganay (Gr1). Également,

sa troisième mère est Soba (Most Secret), une sprinteuse de talent placée notamment

du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1).

 

Outre Arlequin et Serva Padrona, cette “D” a réuni des

chevaux plutôt en baisse de régime ou possédant un peu moins de classe que les

deux concurrents précités.