Simonet brise la glace en cross

Autres informations / 18.02.2010

Simonet brise la glace en cross

PAU, Mercredi

Prix Kandiskan

Simonet (Simon du Désert) restait sur deux chutes, dont la

dernière dans le Prix Gaston de Bataille (L), alors qu’il semblait posséder

encore des ressources. Il tardait à confirmer ses moyens sur le cross-country,

la discipline sur laquelle l’a orienté Etienne Leenders, son entraîneur. Ce

mercredi, il a remporté sa première victoire pour sa septième sortie sur le

cross Il a ainsi renoué avec le succès qui le fuyait depuis le 4 mai 2008, date

à laquelle il courait encore sous la casaque de Jacques Seror et l’entraînement

d’Arnaud Chaillé-Chaillé. « Je ne pensais pas qu’il serait capable de gagner,

nous a avoué son jockey, Sébastien Zuliani. Au départ, il paraissait un peu

barré, mais lorsque j’ai vu que Kendo du Montceau (Video Rock) avait éjecté son

jockey, je pensais que l’on pouvait faire “un ou deux”. Aujourd’hui, il s’est

montré maniable et tout s’est bien déroulé pour finir. » Simonet retrouve un

peu de sa superbe. Il faut se souvenir qu’à 4ans, il avait fréquenté l’élite de

sa promotion, terminant quatrième des Prix Duc d’Anjou (Gr3) et Fleuret (Gr3).

Grand favori, Kendo du Montceau n’évolue plus au niveau qui

était le sien en 2008 et 2009. Alors qu’il trouvait des conditions de course

favorables, il a fait chuter son jockey, Olivier Jouin – qui remplaçait David

Berra au pied levé –, en fautant au passage de route.

 

Simonet, le neveu de Bacouche

Élevé par Jacques Seror, Simonet est le neveu d’un certain Bacouche

(Iron Duke), troisième du Prix Berteux (Gr3), avant de finir sa carrière sur

les obstacles, remportant notamment un handicap sur les balais d’Auteuil.

Mère de Simonet, La Star (Arctic Tern), déjà élevée par

Jacques Seror, n’a pas couru. Elle a donné sept produits dont deux lauréats.

Mis à part Simonet, son autre gagnant est Starwoman (Goldmark), vainqueur de

cinq courses plates.