Sixpence, le frère de super célèbre en vedette

Autres informations / 24.02.2010

Sixpence, le frère de super célèbre en vedette

Le Prix de Miramar est le point d’orgue de cette

avant-dernière réunion cagnoise. Ils sont six à tenter d’ouvrir leur palmarès

sur les 2.000m de la piste synthétique parmi lesquels Sixpence (Kingsalsa).

Entraîné par John Hammond, Sixpence n’est autre que le frère de Super Célèbre

(Peintre Célèbre), vainqueur du Prix Noailles (Gr2) et deuxième des Prix Lupin

et du Jockey Club (Grs1) enlevés par Dalakhani (Darshaan) en 2003. C’est pourquoi

il sera intéressant de suivre sa performance, d’autant plus qu’il a débuté dans

une course enlevée par un bon poulain régional, Hot Water (Diktat), sur la

P.S.F. deauvillaise.

 

Jadorlor, comme chez elle sur la Côte d’Azur

Jadorlor (Muhtathir) a couru trois fois durant le meeting

cagnois avec trois places à la clé. Elle n’aurait pas été ridicule, samedi,

dans le Prix Policeman (L) mais son entourage lui a trouvé ce bon engagement.

En plein sur son parcours, cette fille de Muhtathir (Elmaamul) se déclenche

avec l’âge comme nombre de produits de cet étalon. Une surprise de sa part

n’est donc pas à exclure.

 

Les deux “Rouget” en appel

Jean-Claude Rouget présentera Red and White (Sinndar) et

Stam Wing (Celtic Swing) deux poulains qui restent sur des sorties moyennes.

Red and White avait débuté dans le Prix du Suquet avec la

monte de Ioritz Mendizabal. Il avait conclu à plus de dixneuf longueurs du

vainqueur. À sa décharge, il courait sur un gazon très souple. Il doit donc

être revu sur la Polytrack, considérée comme “bon terrain”.

Pour sa première sortie 2010, Stam Wing a couru proprement.

Ce frère de Stadore (Kendor), gagnante de Listed à Craon, et de Gino Vanilli

(Sagacity), tarde néanmoins à démontrer le même talent que sa famille.