Siyaadah, la surprise de godolphin dans les “guinées”

Autres informations / 12.02.2010

Siyaadah, la surprise de godolphin dans les “guinées”

INTERNATIONAL 

MEYDAN (UAE), Jeudi

UAE 1.000 Guinées (L)

On s’attendait à ce que les concurrentes de l’hémisphère Sud

fassent la loi dans les UAE 1.000 Guinées (L). Surtout Raihana (Elusive

Quality), lauréate de la préparatoire et installée favorite. Mais la partenaire

de Christophe Soumillon a eu l’ouverture très tôt et il y a eu cent mètres de

trop pour elle dans la ligne droite. Finalement, c’est l’attentiste Siyaadah

(Shamardal), qui n’avait qu’une chance secondaire avant le coup, qui est venue

“ramasser” tout le monde dans la ligne droite. Montée à l’arrière-garde par

Ahmed Ajtebi, elle a terminé très fort pour s’imposer, alors que ni en France

et ni Angleterre, les turfistes ne lui voyaient une chance (plus de 50/1 en

France). La seule représentante française, Ayun Tara (Martaline), entraînée par

Xavier Nakkachdji, a réalisé pour sa part une drôle de performance en prenant

la deuxième place.

 

Ahmed Ajtebi : « Ce n’est pas une surprise » Interrogé suite

à ce succès, Ahmed Ajtebi déclarait : « Pour être honnête, ce n’est pas une

surprise pour moi. Elle travaille comme une machine à la maison et avait prouvé

sa bonne forme en Angleterre. J’avais un numéro à l’extérieur [le 12, ndlr],

alors j’ai voulu lui donner un maximum de chance en la plaçant à l’arrière et

tout s’est très bien passé. Quand je lui ai demandé d’y aller, elle l’a fait et

ne s’est jamais arrêtée dans son effort. »

Pourtant, les performances de Siyaadah n’avaient pas de quoi

soulever un grand enthousiasme. Après des débuts victorieux dans un maiden à

Redcar, elle a terminé huitième sur huit d’un Gr3 à Goodwood, avant de terminer

sixième de la bonne Lillie Langtry (Danehill Dancer). Pas de quoi lui voir,

même dans les UAE 1.000 Guinées, une première chance…

 

Une nouvelle grande performance pour Ayun Tara La

pensionnaire de Xavier Nakkachdji, Ayun Tara a une nouvelle fois réalisé une

grande performance. Cette pouliche qui court avec son cœur a bénéficié d’un bon

parcours et a pu suivre l’effort de Raihana dans la ligne droite. Ensuite, elle

s’est montrée très courageuse pour conserver la deuxième place. Entraînée par

Patrick Khozian en début de carrière, elle a changé d’entourage suite à sa

victoire dans le gros “réclamer” de la veille de l’”Arc”, le Prix Horse Racing

Abroad. S’en est suivi une très belle deuxième place dans le Prix des

Réservoirs (Gr3) avant cette nouvelle performance à Dubaï. Également, Ayun Tara

met en avant la production de Martaline, étalon au haras de la Reboursière et

de Montaigu.