Soneva, irrésistible !

Autres informations / 06.02.2010

Soneva, irrésistible !

SPECIAL MEYDAN          

MEYDAN (UAE), Vendredi

Cape Verdi Stakes (Gr3)

Les Cape Verdi Stakes (Gr3) mettaient aux prises de très

bonnes pouliches, avec en tête d’affiche la Sud-Africaine Zirconeum (Jallad),

lauréate de Gr1 dans son pays. Trois pouliches françaises (où que l’on assimile

comme françaises) étaient également en lice et c’est l’une d’entre elles qui

s’est imposée : Soneva (Cherokee Run). Présentée par Marco Botti, Soneva a fait

forte impression lorsqu’elle a attaqué les premières à trois cents mètres du

but.

Venue très librement, la partenaire de Christophe Soumillon

n’a laissé aucune chance à ses rivales. Animatrice de l’épreuve, Synergy

(Victory Note) s’est montrée très courageuse jusqu’au bout. La pensionnaire de

Yan Durepaire conserve la troisième place, alors qu’elle n’était pas sur sa

distance de prédilection. Lauréate de Listed dans l’Hexagone, la française Cheyrac

(Smadoun) s’est également très bien comportée. Elle se classe qua trième, ce

qui est une très belle performance pour la pen sionnaire de Xavier Nakkachdji,

face à des juments d’un tel niveau. Également, Cheyrac permet à Grégory Benoist

de prendre une belle quatrième place pour sa première monte à Dubaï.

 

Soneva devrait progresser sur cette course… Interrogé  après  cette  victoire, 

Christophe  Soumillon  a déclaré à la presse locale : « C’est une

pouliche que je connais bien pour l’avoir souvent montée en France. Elle avait

tout de même terminé cinquième de la Poule d’Essai (Gr1).  Je  pense  qu’elle 

devrait  progresser  sur  cette

course. »

En France, sous l’entraînement d’Yves de Nicolay, Soneva a

toujours montré de la qualité. Deuxième lors de ses deux premières sorties à

2ans, elle avait ensuite remporté son premier Gr3 dans le Prix d’Aumale (Gr3).

En 2009, à 3ans, elle a également remporté un Gr3 dans le Prix de Lieurey, à

Deauville. Elle avait alors fait très forte impression, s’imposant dans le style

d’une pouliche de Gr1. Il est vrai que Soneva possède une vitesse de base

sortant de l’ordinaire, ce qui aide à fournir des impressions visuelles peu

communes. Signalons aussi que Soneva apporte à Marco Botti un premier succès à

Dubaï.

 

… comme Synergy

Yan Durepaire ne nous cachait pas que les “Cape Verdi”

n’étaient pas l’objectif principal de Synergy à Dubaï. En effet, le 25 février

se dispute un Gr3 pour femelles, les Balanchine Stakes, sur 1.800m, une

distance qui sied mieux à Synergy. Néanmoins, la lauréate du Prix Fille de

l’Air (Gr3) a très bien tenu sa partie et nous aurons l’occasion dans une

prochaine édition de revenir sur sa performance avec son entraîneur.

 

La compétitivité des épreuves françaises se confirme

Bien qu’un peu malheureuse, Zirconeum n’a pas vraiment été

impressionnante, alors qu’elle est lauréate de Gr1. Les concurrentes venant de

France n’ont pas son palmarès mais l’ont pourtant nettement dominée, même

Cheyrac qui n’est “que” lauréate de Listed et n’a débuté qu’au printemps de ses

3ans. Cela prouve la compétitivité des courses françaises lorsque nos

représentants tentent l’aventure hors de nos frontières.                             

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.