Tattersalls esquisse une reprise

Autres informations / 06.02.2010

Tattersalls esquisse une reprise

INTERNATIONAL 

Ce sont les origines françaises qui ont fait mouche une fois

de plus chez nos amis anglais puisque le top de Tattersalls a été la sœur de

Best Name (King’s Best), deuxième du “Jockey Club” en 2006. Cette 4ans par

Danehill Dancer et Flawly qui appartient à l’excellente famille du Docteur

Krief dont la plupart des produits ont été entraînés par Élie Lellouche. Vendue

pour 55.000 Guinées, elle fait donc le top de Tattersalls à un prix bien

modéré. D’autant que nous pouvons rappeler que yearling, cette belle pouliche

avait réalisé le prix de 700.000 Guinées, mais il s’agit d’une autre époque…

 

Un marché solide

Ces ventes intermédiaires et mixtes suscitent rarement de

grandes empoignades, et c’est l’aspect raisonnable des prix atteints qui

prévaut tout en remarquant la bonne tenue de cette vente dont le chiffre

d’affaires est en progression et dont la moyenne est en hausse de 3%, ce qui

est la bonne nouvelle qui nous vient de Newmarket. Pas d’enthousiasme mais,

comme disent les Anglais, un solid trade à des valeurs convenables.

 

Edmund Mahony : « On est toujours dans un stade de

reconstruction du marché »

Edmund Mahony, le patron de Tattersalls était plutôt satis fait:

« Ce n’est pas une grande année avec de gros numé ros, mais une offre de

qualité qui a drainé comme à l’habi tude une demande internationale très

présente à cette époque décalée de l’année. Cependant, l’on constate une fois

de plus l’aspect très sélectif du marché, ce qui prouve que l’on est toujours

dans un stade de reconstruction du marché. »

 

Winning Bloodstock et Jérôme Reynier achètent une fille de

Pivotal

Tirant son épingle du jeu comme souvent à ce genre de vente

qu’il affectionne, Samuel Blanchard de Winning Bloodstock a demandé au jeune

courtier français Jérôme Reynier d’effectuer un de ses premiers achats en

Angleterre en enchérissant sur le #257, une fille du grand étalon Pivotal,

qu’il a emportée pour 11.000 Guinées. L’an dernier, cette pouliche a terminé

deuxième à 2ans d’un bon maiden de classe 3, ce qui laisse supposer qu’elle

gagnera facilement une course à 3ans pour Winning Bloodstock. Ce qui est un

beau prospect car, outre son potentiel en course, cette pouliche est de la

famille de cracks comme Mr Greeley, la “Wildenstein” Lianga et le top-étalon

Danehill Dancer.