War artist, un revenant convaincant

Autres informations / 12.02.2010

War artist, un revenant convaincant

 

Al Shindagha Sprint (Gr3)

Meydan (UAE), jeudi. On connaît en France War Artist (Orpen),

lauréat du “Petit Couvert” (Gr3), puis troisième de l’”Abbaye” (Gr1). Mais,

après ses bonnes performances françaises, le cheval avait déçu dans le Hong

Kong Sprint (Gr1), étant déstabilisé par le terrain. Jeudi, War Artist était de

nouveau associé à Olivier Peslier et, après avoir été monté assez près des

leaders, il y a eu lui et les autres dans la phase finale. War Artist a fait

très grosse impression, mais il ne sera pas vu dans le Dubai Golden Shaheen

(Gr1), d’après son entraîneur, James Eustace : « Il va être dirigé vers le

Sprint Turf, la nuit du Dubai World Cup. Le cheval débutait sur une piste synthétique

et s’en est bien sorti. Mais il reste plus à l’aise sur le gazon. C’est

pourquoi nous préférons revenir sur cette surface » Le Sprint Turf ou Al Quoz

Sprint est un Gr3 qui a vu son allocation augmenter pour être placé lors de la

soirée du Dubai World Cup. War Artist appartient à Rupert Plersch, qui était

présent à Dubaï et déclarait après ce succès : « Le cheval avait besoin de

courir, mais nous avons su être patients et attendre cette course. Le cheval a

eu des coliques l’an dernier et a failli mourir. James Eustace a fait un

superbe travail avec lui. » L’entraîneur, d’ailleurs, ajoutait : « Je suis ravi

de ce succès. Je pense qu’il avait besoin de cette course. À Hongkong, ça

n’avait pas marché et il est encourageant de voir le cheval revenir en bonne

forme. »