Quatre sur quatre pour sokar à nantes

Autres informations / 31.03.2010

Quatre sur quatre pour sokar à nantes

 

NANTES, Mardi

Pour sa rentrée, le bon Sokar (Slickly) a remporté le Prix

Bellaly (D) à Nantes, un hippodrome qu’il affectionne particulièrement. En

effet, il s’est produit quatre fois sur ce site et a gagné à chaque fois. Vite

en tête, il a tout de même dû lutter pour repousser la vive attaque d’orange

pekoe (Miswaki), venu à son extérieur. Mais, en cheval dur et expérimenté,

Sokar est reparti pour finir.

Déjà gagnant de Listed, Sokar a les moyens de s’imposer

encore à ce niveau. Son année de 3ans a été un peu gâchée par des problèmes

physiques qui le gênaient en course, ce que nous avait expliqué son

propriétaire, Jean Uzel, en fin d’année 2009 :

« Nous nous sommes rendu compte que le cheval s’asphyxiait

en course. Il a donc été opéré et désormais ce problème est réglé. »

 

Sokar, le surdoué de sa fratrie, pour l’instant

mia Stella (Courtroom), la mère de Sokar (élevée par Madame

Danièle de la Héronnière), compte trois victoires entre 2 et 4ans. Ses premiers

produits se sont avérés compétitifs, notamment Styx (Septième Ciel) dans les

gros handicaps, mundo (Poliglote), cheval fougueux mais de qualité en obstacle,

et Sanja (Anabaa Blue), un temps entraînée par Alain de Royer Dupré et à l’aise

en terrain lourd. Mais aucun n’a décroché de black type en plat et, donc, Sokar

est le "surdoué" de cette fratrie. En remontant son pedigree, on

arrive sur Senones (Prince Bio), sa troisième mère, qui est gagnante du Prix

Pénélope (Gr3) et, surtout, propre sœur de Sicambre, lauréat du "Jockey

Club" (Gr1).

En 2008, Nicolas Madamet a acheté en août à Deauville une

sœur de Sokar, Safia (Diktat), désormais exportée, pour 37.000€. En 2009, Paul

Nataf a acheté un frère de Sokar, Stanz (Poliglote), pour 18.000€.