Saint peray a “ça” dans le sang

Autres informations / 04.03.2010

Saint peray a “ça” dans le sang

FONTAINEBLEAU, Jeudi

Le Prix des Héronnières s’offre aux chevaux inexpérimentés

en obstacle. Parmi les quinze partants, six poulains feront leurs premiers pas

en obstacle dont deux totalement inédits. De ces six chevaux, Sir des Champs

(Robin des Champs) est le plus intéressant. Le protégé d’Emmanuel Clayeux est

le premier produit de Liste en Tête (Video Rock), cinquième du Prix Morgex

(Gr3) à Auteuil et sœur de l’estimé Sappo (Alberto Giacometti), également sous

la férule d’Emmanuel Clayeux. Expérimenté en plat, sans avoir trouvé le chemin

de la victoire, il retrouve Sir du Plessis (Blushing Flame) qui l’a nettement

devancé en plat à Nancy et Lyon-Parilly. Ce protégé d’Olivier Regley est né de

Larme à L’œil (Luchiroverte), une sœur de Roi de France (Dark Moondancer) et

Onde de Choc (Robin des Champs) qui ont déjà fait leurs preuves sur les

obstacles. Mais c’est la candidature de Saint Peray (Fragrant Mix) qui se

distingue inexorablement de ce lot. Le protégé de François Doumen est très bien

né : sa mère, Gintonique (Royal Charter), est la génitrice de Moulin Riche

(Video Rock) – lauréat de plusieurs Listeds à Auteuil et du Novices’ Hurdle

(Gr2) à Cheltenham – et de Paradi (Vidéo Rock), lauréat du Prix du Bourbonnais

(A) à Saint-Cloud avant d’être exporté outre-Manche. Saint Peray a par ailleurs

montré des moyens en plat à 3ans, concluant à une courte tête de l’estimé Sulon

(Passing Sale) dans le Prix Baron de la Rochette, à Fontainebleau. Il a ensuite

été décevant pour ses premiers pas en obstacle face à des adversaires plus

expérimentés.

 

La ligne du Prix Saint-Georges à Angers

Ils sont quatre à avoir effectué des débuts ou une rentrée

le 18 février dernier, dans le Prix Saint-Georges à Angers. Parmi eux, Irish

Shave (Intikhab) était le mieux placé des quatre. Le protégé de Philippe

Peltier a conclu au cinquième rang pour ses débuts sur les obstacles après

avoir constamment figuré dans le groupe de tête. Ses débuts sont encourageants

et tout indique qu’il devrait progresser sur cette sortie. Al Bucq (Goldneyev)

concluait à une encolure de ce dernier au terme d’une très bonne fin de course.

Il était totalement inédit. Beaucoup plus loin, figuraient Sacha des Ongrais

(Louveteau) et Sir des Aigles (Kapgarde) qui ont tous deux refait du terrain

dans la phase finale.