Salsa melody : la « vérité du disque rouge » a parlé

Autres informations / 28.03.2010

Salsa melody : la « vérité du disque rouge » a parlé

Prix Auricula

« Les origines sont une chose, mais la vérité du disque rouge

en est une autre. » Les paroles de Guy Cherel vont droit au but à l’issue du

succès de sa protégée salsa melody (Kingsalsa) dans le Prix Auricula. Parfois,

les courses de débutants consacrent les belles origines et d’autres fois, ce

sont les inédits les plus précoces qui se révèlent sur la piste. C’est ce qui

s’est produit ce dimanche dans la première course ouverte aux pouliches de 3ans

à Auteuil. Le jumelé a été constitué de deux pouliches qui avaient l’avantage

d’avoir déjà couru en plat. Rapidement dans le groupe de tête, Salsa Melody a

contrôlé la course en face. Pour finir, elle s’est montrée souveraine pour

l’emporter de quatre longueurs sans véritablement puiser dans ses réserves. Elle

s’est imposée en pouliche sérieuse.

« C’est une pouliche qui ne tire pas, qui est facile dans un

parcours, nous a expliqué Guy Cherel. Pour le moment, on ne sait pas si le lot

tient la route mais elle le fait bien. Elle confirme ce qu’elle montre le

matin. Quant à mon autre pensionnaire, protektion [Protektor, 4e], elle a

beaucoup d’abattage. C’est une grande jument un peu légère. Elle devrait gagner

à Auteuil. Elle représente la première production de protektor (Acatenango) à

courir en France. » Guy Cherel avait réussi à se placer dans le Prix Rush dimanche

dernier avec sam Winner (Okawango, 2e), twinlight (Muhtathir, 3e) et Cadayos

(Califet, 5e). Cette fois, il remporte sa première course de l’année chez les

pouliches de 3ans. Favorite, pépite Rose (Bonbon Rose) a regagné du terrain au

bout de la ligne d’en face, mais elle n’a pu soutenir son effort dans la ligne

droite, terminant troisième. Elle doit être reprise car, comme le disait son

entraîneur, Guillaume Macaire, dimanche dernier : « Des 3ans qui débutent

peuvent parfois ne pas comprendre ce qu’on leur demande et gagner lors de leurs

sorties suivantes. »

Bon comportement de spice et Cutting Edge

Les deux pensionnaires de Yannick Fouin, spice (Bering) et

Cutting Edge (Kapgarde) ont réalisé des premiers pas intéressants. Spice s’est

montrée appliquée sur le plat pour prendre le premier accessit et Cutting Edge

a tracé une fin de course honorable, concluant cinquième. « Spice court

vraiment très bien, nous a déclaré Yannick Fouin. C’est une fille de Ryde

(Sillery) que j’ai entraînée [elle avait pris la quatrième place d’une Listed à

Auteuil, ndlr]. Elle a de bonnes aptitudes. Elle est un peu nonchalante et

n’est pas très démonstrative. Quant à Cutting Edge, elle fait une belle course.

Elle était un peu perdue et a manqué d’expérience, se montrant regardante. Au

vu de sa fin de course, on peut avoir de l’espoir. »

La nièce de Celtic Arms

Élevée par ses propriétaires ML Bloodstock Ltd, Salsa Melody

n’est autre que la nièce de Celtic Arms (Comrade in Arms), vainqueur des Prix

du Jockey Club et Lupin (Grs1) en 1994. Elle était donc plutôt prédestinée à briller

en plat plutôt que sur la butte Mortemart.

Deuxième mère de Salsa Melody, Amour Celtique (Northfields)

a été une modeste compétitrice. Elle a donné quinze produits dont huit

gagnants.

Mère de Salsa Melody, helvetic melody (Kendor) est restée

inédite. Elle a produit happy fellow (Astarabad), vainqueur de quatre courses

en plat.