Sans histoire écrit son premier chapitre

Autres informations / 08.03.2010

Sans histoire écrit son premier chapitre

Prix Rohan (L)

SANS HISTOIRE ÉCRIT

SON PREMIER CHAPITRE

Après  Questarabad  (Astarabad)      et         Latin  Mood (Acatenango), c’est Sans Histoire

(Blushing Flame) qui inscrit son nom au palmarès du Prix Rohan (L). La jument

de 4ans de Thomas Trapenard a créé une petite surprise en dominant à la lutte

le favori Tsar de Russie (Montjeu) qui s’est très bien comporté pour ses débuts

en obstacle. L’élève du Haras de Saint Voir a fait un “truc” pour la

réouverture d’Auteuil. Sollicitée dès le dernier virage, elle a perdu

l’avantage dans la phase finale au profit de Tsar de Russie, avant de refaire

son retard aux abords du poteau.

« Elle a de la qualité et il faut féliciter Adam Kondrat qui

l’a emmenée jusqu’au bout. Elle est tout le contraire de sa mère que j’avais

montée en course. Elle est très calme et a beaucoup de moral » nous a confié

son mentor à l’issue de l’épreuve. La sœur de Predateur (Nikos) et Mort de Rire

(Luchiroverte), deux bons éléments en obstacle, avait effectué de bons débuts

en plat à Lyon-Parilly en prenant la cinquième place d’une “B”, à distance de

l’estimé Sappo (Alberto Giacometti).

 

Du pré-entraînement qui paye

Suite au succès de Sans Histoire, Nicolas de Lageneste,

animateur du Haras de Saint Voir nous a expliqué qu’il avait développé dans son

haras une piste de pré-entraînement. Cela a été plus qu’utile pour Sans

Histoire, puisqu’elle a pu travailler tout l’hiver sur cette piste avant de

rejoindre, seulement il y a une dizaine de jours, l’entraînement de Thomas

Trapenard

 

Les bons débuts de Tsar de Russie et Boytard

Tsar de Russie (Montjeu) et Boytard (Tôt ou Tard) étaient

les meilleurs valeurs en plat au départ de ce Prix Rohan. Les deux 5ans se sont

très bien comportés en finissant respectivement deuxième et troisième. Avec les

œillères (comme en plat), Tsar de Russie s’est montré sérieux et appliqué. Le

fils de Montjeu a été monté en position d’attente et ne s’est jamais montré

brillant, sous la main très sûre de Régis Schmidlin. Boytard a fait une excellente

performance mais s’est retrouvé tout seul en pleine piste pour finir, côté

corde, ce qui l’a handicapé pour obtenir un meilleur classement. « C’est

dommage qu’il soit un peu gaucher, il s’est retrouvé tout seul pour finir.

Sinon je pense qu’il aurait gagné. Il va avoir un bon engagement dans un mois

et devrait pouvoir gagner cette année à Auteuil » nous a confié François

Belmont, satisfait par son unique partant de la réunion.

 

Quristine est à revoir

Plébiscitée avant le départ, la ??JDG

Rising Star ? Quristine

(April Night) a éjecté son jockey au saut de la première haie. Un coup pour

rien pour la protégée d’Etienne Leenders, qui aura certainement l’occasion de

faire parler d’elle en d’autres occasions.

 

Un pur produit d’obstacle

Sans Histoire, l’élève et représentante du Haras de Saint

Voir, est née de Fia Rosa (Royal Charter), une jument autrefois entraînée par

Guy Cherel. Elle est le quatrième produit de la fratrie et se place déjà comme

le meilleur élément. Thomas Trapenard, son entraîneur, connaît bien la famille,

pour avoir monté la mère en course à Auteuil et entraîné ses deux frères

Prédateur et Mort de Rire, qui ont montré de la qualité en France, avant d’être

exportés avec succès outre-Manche. Sous la férule de Paul Nicholls, Prédateur

s’est classé deux fois deuxième au niveau Gr2 en Angleterre.

 

Communiqué de France Galop :

Après avoir entendu en ses explications le jockey Adam

KONDRAT (SANS HISTOIRE (AQ)), les Commissaires l’ont sanctionné par une amende

de

100 euros pour avoir fait un usage abusif de la cravache

(1ère infraction).