Septland pour faire honneur à ses aînés

Autres informations / 24.03.2010

Septland pour faire honneur à ses aînés

PARTANTS  

ENGHIEN-SOISY, Mercredi

Prix John Cunnington

SEPTLAND POUR FAIRE

HONNEUR À SES AÎNÉS

Élevée par Thierry Cyprès, Septland (Agent Bleu) possède un

très bon pedigree puisqu’elle est la nièce de deux vain queurs du Prix Maurice

Gillois (Gr1) : Cumberland (Cyborg) et Embiez (Lute Antique). Et pour son

premier essai en compétition au début du mois de mars, Septland a montré

beaucoup de facilité, comme une élève surdouée. Malgré une faute à la haie du

dernier tournant, elle est repartie et a pris six longueurs à ses rivaux. Déjà

dressée sur le steeple, Septland devrait débuter rapidement dans la discipline,

mais pour l’instant elle sera au départ du Prix John Cunnington, sur les haies

d’Enghien. Elle sera opposée à un lot de femelles inexpérimentées dont trois

inédites.

 

Le souvenir de State of Art

Parmi les pouliches n’ayant jamais été vues en course, Jazzy

Girl (Adnaan) attire l’attention : elle est de la famille de la très belle

State of Art (Highest Honor), gagnante du Prix de la Nonette (Gr3) sous les

couleurs «Van Zuylen», avant de mourir dans le combat du Prix Vermeille (Gr1)

2003.

 

Une fille de Karinga Bay

Également inédite, Tinoroyale (Karinga Bay) est issue de la

famille de Gem Daly (Nikos) – deuxième de Gr1 sur les haies de Navan – et l’un

des huit produits référencés de Karinga Bay et l’unique âgé de 4ans. Les autres

sont nés entre 1997 et 2003. Mais avec si peu de produits, Karinga Bay a brillé

à très haut niveau à travers les performances de son fils, Material World,

double placé de Gr2 en Angleterre, gagnant d’un gros handicap à Cheltenham et

placé de Listed sur les haies.