Settebellezze ouvre son palmarès

Autres informations / 11.03.2010

Settebellezze ouvre son palmarès

MARSEILLE-VIVAUX, Mercredi

Prix Nimbus (F)

SETTEBELLEZZE OUVRE

SON PALMARÈS

Parti au bon moment à la sortie du dernier tournant, Settebellezze

(Muhtathir) a creusé un écart décisif dans la ligne droite pour signer sa

première victoire. Pourtant, le protégé de Jacques Rossi nous avait laissé sur

notre faim lors de sa dernière sortie en finissant quatrième. À chacune de ses

sorties, il se comportait honorablement, mais il lui manquait la petite

étincelle pour gagner. Cette fois, le bon parcours donné par son pilote, Tony

Piccone, lui a permis de trouver son jour. À 2ans, Settebellezze s’était classé

troisième derrière Kelty in Love (Keltos), future lauréate du Prix des Rêves

d’Or. Mais comme nombre de produits de Muhtathir (Elmaamul), il avait

simplement besoin de temps pour progresser.

Deuxième, Ridge City (Elusive City) aurait sans doute donné

chaud au gagnant s’il n’avait pas attendu aussi loin. Il court néanmoins très

bien et devrait pouvoir s’illustrer de nouveau.

 

Une famille utile

Élevé par ses propriétaires, Penelope Sarl, Settebellezze

appartient à une famille honnête dans laquelle on retrouve plusieurs chevaux

utiles. Troisième mère de Settebellezze, Dial Dream (Gay Mécène) a gagné une

Listed à Strasbourg. Également, Settebellezze est le neveu de la valeureuse

Pink Candie (Fath), lauréate de cinq courses, mais aussi de Quephaeton

(Trempolino), Sous Kai Mango (Highest Honor) et Estevanico (Diktat), tous

multiples gagnants. Similitudine (Brief Truce), mère de Settebellezze, a gagné

trois courses à conditions. Quatre de ses sept produits ont déjà gagné.