Shadiyda trouve une juste récompense

Autres informations / 23.03.2010

Shadiyda trouve une juste récompense

INTERNATIONAL 

ABU DHABI, Dimanche

Emirates Championship (Gr1 PA)

SHADIYDA TROUVE UNE

JUSTE RÉCOMPENSE

Shadiya (Al Sakbe) a connu son lot de malheurs cette année,

ne bénéficiant pas toujoursdu meilleur des parcours mais son entraîneur, le

Français Éric Lemartinel, n’a jamais douté qu’il retrouverait le plus haut

niveau. C’est chose faite depuis dimanche où Shadiyda a disposé d’une bonne

opposition pour remporter cet avant-dernier Groupe 1 de la saison pour les

pur-sang arabes, les Emirates Championship (Gr1 PA), avant le grand rendez-vous

de samedi du Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA).

L’entraîneur tricolore confirmait : « Il a souvent été

malheureux cette saison, battu par des incidents de course et le fait de lui

mettre les œillères ce coup-ci l’a vraiment remis aux ordres. Il va maintenant

aller courir le Kahayla Classic samedi en compagnie de sa compagne de couleurs

Mizzna qui devrait bien courir également. Shadiyda a d’ailleurs couru

mi-février sur l’hippodrome de Meydan où il n’a terminé qu’à une longueur et

demie du gagnant. No Risk Al Maury sera le cheval à battre, évidemment, ainsi

que les deux chevaux de Jean-François Bernard, Nashwan Al Khalidiah et Jalab Al

Khalidiah. C’est le grand rendez-vous que tout le monde attend. »

Dans une course rondement menée, ce sont les attentistes qui

se sont taillé la part du lion, Shadiyda ayant patienté à l’arrière du peloton

emmené par Saeq GB (Sambist) suivi de Rabbah de Carrère (Djouras Tu). À quatre

cents mètres du poteau, les choses s’animaient et Remarkable Man US (Chndaka)

tentait de prendre la direction des opérations. Toutefois, Shadiyda avait

commencé son effort avec Nesnaas (Jehol de Cardonne), après avoir tous les deux

sagement patientés. Ce dernier tentait de faire illusion pour la gagne avant

que Shadiyda ne donne un second coup de reins décisif qui l’emmenait à la ligne

d’arrivée de la manière la plus aisée qui soit. Nesnaas (Jehol de Cardonne)

conservait la deuxième place devant l’excellent finish de Vire Volte (Njewman),

troisième.