Sir des champs, au nom du père

Autres informations / 15.03.2010

Sir des champs, au nom du père

AUTEUIL, Dimanche

Prix de l’Yonne

SIR DES CHAMPS, AU

NOM DU PÈRE

 « Je suis content de

cette victoire à Auteuil, d’autant plus que c’est mon père qui est l’éleveur de

Sir des Champs. » Emmanuel Clayeux est heureux du succès de son protégé dans le

Prix de l’Yonne, où il succède à la ? JDG

Jumping Star ??Rendons Grâce (Video Rock), vainqueur ensuite du Prix Alain du Breil (Gr1).

En effet, il partage les honneurs avec son père, Dominique Clayeux, qui a fait

naître Sir des Champs (Robin des Champs) à « Vaumas, non loin des terres du

Haras de Saint Voir », nous a expliqué l’éleveur. Solide poulain, Sir des

Champs a dominé de la tête et des épaules ses adversaires, l’emportant

quasiment de bout en bout. Sur le plat, alors qu’il aurait pu être pris de

vitesse, il est reparti sûrement pour signer des débuts probants. « Aujourd’hui,

il m’a plu, nous a déclaré Emmanuel Clayeux. Avant le coup, il pouvait y avoir

quelques points d’interrogation autour de sa candidature. C’est un poulain très

froid et c’est d’ailleurs un calvaire de le monter le matin, même s’il a de la

qualité. Je l’avais déclaré non-partant à Fontainebleau à cause de l’état du

terrain qui était trop léger. C’est en effet un cheval très lourd et je ne

voulais pas prendre de risque. Nous l’estimons, à la maison. » Au vu de son

physique, Sir des Champs devrait encore s’améliorer et sera peut-être meilleur

en steeple-chase.

Satou (Fragrant Mix) a tracé un parcours prometteur. Le

protégé de François Doumen a bien prolongé son effort sur le plat et a réussi à

prendre le premier accessit, bien qu’il se soit montré regardant à l’approche

de la dernière haie. Quatrième de l’important Prix Jacques de Vienne (A), Sous

les Cieux (Robin des Champs) est également à retenir parmi les bonnes notes.

Constamment dans le coup, il a bien tenu sa partie pour finir, prenant la

troisième place. Speedy Bruère (Turgeon), fautif à l’avant-dernière haie, sera

aussi à surveiller lors de ses prochaines sorties car il s’est montré plaisant

ensuite.

 

Aux origines de Sir des Champs

Sir des Champs a été élevé dans l’Allier par Dominique

Clayeux, qui nous a déclaré : « J’élève depuis 1991 sur 210 hectares. J’ai des

bovins et je fais aussi de la culture. J’ai quatre poulinières. Ce qui est

marrant avec Sir des Champs, c’est qu’il était tout petit à la naissance. Il

s’agit du premier produit de sa mère Liste en Tête (Video Rock). Après, elle a

une 2ans qui s’annonce bien par Alberto Giacometti [nommée Unicité, ndlr]. »

 

Le neveu de Sappo

Au sujet du pedigree de Sir des Champs, Dominique Clayeux

nous a confié : « Sa mère, Liste en Tête, est la sœur de Sappo (Alberto

Giacometti). Sappo et Sir des Champs sont les deux chevaux que j’ai sortis

dernièrement. » Sir des Champs est donc le neveu de Sappo, un poulain dont on

attend avec impatience les débuts sur les obstacles après qu’il a souffert

d’une jarde.

Liste en Tête, mère de Sir des Champs, gagnante d’une course

plate à Saint-Galmier pour l’entraînement d’Emmanuel Clayeux, a couru en

obstacle par la suite, terminant notamment cinquième du Prix Morgex (Gr3).

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.