Supplémenté, nova med a réussi son pari

Autres informations / 30.03.2010

Supplémenté, nova med a réussi son pari

SAINT-CLOUD, Lundi

Prix Nasrullah (B)

 Le départ du Prix

Nasrullah (B) a été légèrement retardé suite à une inversion de numéros entre

les deux inédits d’André Fabre. Une fois tout cela remis en ordre, Nova med

(Whipper) est bien parti et a ouvert son palmarès, s'imposant de bout en bout.

Plusieurs indicateurs faisaient du poulain de Yan Durepaire un favori logique.

Il a été supplémenté par son entraîneur et figure dans la liste des chevaux

engagés dans la plupart des épreuves de Groupes du printemps, à l’exception de

la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) pour une question de distance. Le fils de

Whipper (Miesque’s Son) fait partie d’une bonne génération de 3ans de

l’entraîneur basé à Madrid, dont dansico (Dansili) qui est aussi engagé dans le

Prix du Jockey Club (Gr1). Dur à l’effort, il a toujours eu la mesure de ses

adversaires et enregistre son premier succès au rythme d’une musique

progressive.

 

Nova med vers le Prix Noailles

Joint par téléphone, Yan Durepaire nous a confié son

impression à chaud sur la performance de son poulain. « Nova Med gagne vraiment

bien, aujourd'hui. Il a bien évolué durant l'hiver. Il était un peu chaud en

début de carrière comme peuvent l'être les produits de Whipper. Julien

Grosjean, qui était chez Robert Collet lorsque Whipper était à l'entraînement,

me l'avait confirmé. Il porte des bouchons mais je crois que nous allons finir

par les lui enlever parce qu'il s'amende. J'ai vraiment pris conscience de sa

qualité lorsqu'il avait pris un accessit derrière un bon "Fusaichi

Pegasus" (Mr Prospector) de M. Rouget, qui a confirmé par la suite. Là, j'avais

décidé de l'engager dans cette course suite à son bon travail de mercredi. Ses

propriétaires étaient d'accord pour le supplémenter. Ce lundi, le terrain

souple l'a avantagé et il a bien gagné. Nous allons voir ce que nous allons

faire par la suite avec ses propriétaires. Si nous avons la chance d'avoir un

Prix Noailles (Gr2) avec peu de partants et un terrain souple, nous pourrions

le présenter dans cette course. »

 

Goodbyemylover, tout un symbole

L’émotion se lisait dans les yeux de Carole Artu quand

Goodbyemylover (Kingsalsa) a pris la deuxième place du Prix Nasrullah pour ses

débuts en compétition. Le poulain a un nom symbolique qui résonne comme un

dernier hommage à Nathanaëlle Artu, disparue prématurément. Né et élevé à la

maison, Goodbyemylover est issu d’un croisement imaginé par Nathanaëlle et

portait la casaque de Mme Artu, qu’on n’avait plus vue sur un hippodrome depuis

maintenant quatre ans.

« Ça fait seulement deux mois qu’il est chez Philippe

Demercastel, nous a confié Jean-Yves Artu, après avoir passé quelques mois à la

maison. Il a été castré en juin dernier parce qu’on le trouvait un peu trop

joueur. Il débute vraiment bien, ça me fait vraiment très plaisir. On l’estime

beaucoup et s’il n’est pas si bon que ça, il reviendra à la maison pour passer

sur les obstacles. Mais pour l’instant, il a sa place chez Philippe. » Parti en

retrait, Goodbyemylover a longtemps été vu en dernière position. Très relax et

encore très bébé dans sa façon de galoper, il ne s’est décalé qu’à l’entrée de

la dernière ligne droite. Non sans avoir flotté, il s’est finalement équilibré

à mi-ligne droite et a toujours soutenu son effort, sans jamais voir la

cravache de son jockey, Stéphane Pasquier. Il domine nettement quelques

poulains estimés comme Waldhorn (Slickly), qui a été très malheureux dans la

phase finale. « C’est un bon cheval, explique Thierry Doumen. Il avait déjà

très bien débuté dans une "B" à 2ans. Aujourd’hui, c’était une

rentrée et il n’était pas tout à fait près, contrairement au vainqueur qui a

fait un long voyage pour gagner. Waldhorn n’a pas été très heureux, il a mis du

temps à trouver son action puis, quand ç'a été le cas, la porte s’est fermée

devant lui et il a néanmoins très bien fini. Il a une autre course de ce niveau

dans trois semaines, c’est une rentrée encourageante pour la suite. »                       

 

Le frère de Bouncing Bowdler Acheté 34.000€ par MarcAntoine

Berghgracht aux ventes de 2ans montés en mai 2009 à SaintCloud, Nova Med est le

huitième produit de Prima Volta (Primo Dominie). Il est le frère de Bouncing

Bowdler (Mujadil), un cheval entraîné par T.J. Arnold qui a remporté de bout en

bout les Mill Reef Stakes (Gr2) à Newbury et deux Listeds en Angleterre.

 

Communiqué de France Galop

Agissant d’office, les Commissaires ont ouvert une enquête

sur le déroulement de l’arrivée, afin d’examiner notamment les conséquences du

changement de ligne vers la corde du hongre GOODBYEMLOVER (Stéphane PASQUIER),

arrivé 2ème, à environ 250 mètres du poteau d’arrivée, et du poulain LAWSPEAKER

(Maxime GUYON), arrivé 4ème, sur la progression et la performance du poulain

WALDHORN (Olivier PESLIER), arrivé 3ème

Après examen du film de contrôle et audition des jockeys

Olivier PESLIER, Maxime GUYON et Stéphane PASQUIER, les Commissaires ont

maintenu le résultat de la course considérant que le très léger mouvement vers

l’extérieur du poulain LAWSPEAKER avait été sans conséquence sur la progression

du poulain WALDHORN et que le hongre GOODBYEMLOVER qui avait ensuite penché vers

la corde n’avait pas empêché ce dernier de défendre régulièrement ses chances

d’obtenir une meilleure allocation.  Toutefois, les Commissaires ont adressé des

observations au jockey Stéphane PASQUIER pour ne pas avoir strictement conservé

sa ligne gênant un court instant un de ses concurrents.