Templière, proche de sa course

Autres informations / 03.03.2010

Templière, proche de sa course

 

PARTANTS

LYON-LA-SOIE, Mercredi

Le Prix Senegali (G), réservé à des 3ans n’ayant pas encore

ouvert leur palmarès, a rassemblé un lot de qualité moyenne duquel on peut

détacher Templière (Protektor), la sœur de Temple Lord (Califet). Ce dernier,

avant de devenir le meilleur 3ans sur les haies d’Auteuil au printemps 2009,

avait dévoilé une belle classe de plat. Il s’était en effet placé de Groupe et

de courses principales. Et parmi les frères et sœurs de Templière, deux ont

gagné plusieurs courses. Ses propres performances sont aussi intéressantes

puisqu’elle a terminé quatrième en fin d’année derrière Foundation Filly

(Lando), une pouliche qui galope. Reste un point d’interrogation : le sable ?

Pour sa seule sortie à Lyon-LaSoie, sur une P.S.F., elle a totalement échoué et

mérite cependant d’être revue.

 

Metalik

Sun, une origine “Wertheimer”

Metalik Sun

(Gold Away) possède une pure origine “Wertheimer”. Son père et sa mère

ont défendu les couleurs bleu et blanche. Sa mère, Silver Fun (Saumarez), a

remporté le Prix de Malleret (Gr2), terminant quatrième du Prix Royal-Oak (Gr1)

à l’automne. Metalik Sun n’en est pas là, mais elle vient de prendre une

encourageante deuxième place sur le sable cagnois. Et même si c’était dans une

course à réclamer, il n’y aurait rien de surprenant à la voir s’imposer.

 

Les “Balanda”, père et fils

Jehan Bertran de Balanda et son fils, Nicolas, seront bien

représentés dans cette compétition. Le premier aura deux partantes inédites :

Valentina Girl (Martaline), fille d’une bonne jument de gros handicaps et sœur

de plusieurs éléments qui galopent, et Ponderosa (Sèvres Rose), nièce de

Catchacoma (Art Sebal), gagnant de Listed.

Le second aura pour sa part une partante, Madame Édouard

(Kingsalsa), cinquième pour ses débuts à LyonParilly et sœur de la jument de

quinté Ovidie (Gold Away).