Test parisien réussi pour ricci

Autres informations / 07.03.2010

Test parisien réussi pour ricci

COMPIÈGNE, Samedi

Prix de Venette (D)

TEST PARISIEN RÉUSSI

POUR RICCI

À 2ans, Ricci (Highest Honor) avait gagné deux de ses trois

courses en province, à Vannes puis à Lyon-Parilly. Le pensionnaire de Richard

Gibson posait donc une double interrogation avant le départ du Prix de Venette

(D) : quel était son véritable niveau et où en était-il de son niveau de forme

? Il a répondu de belle façon, s’imposant de bout en bout. Il a penché en

progression tout au long de la ligne droite, ce qui a motivé une enquête des

commissaires car Rysckly (Slickly) arrivé deuxième a dû faire un écart. Mais,

après quelques minutes, le verdict du poteau a été logiquement maintenu.

Richard Gibson peut souffler et aussi espérer car, interrogé

avant la course sur Equidia, il doutait du niveau de forme de son poulain.

Logique en raison du net retard qu’ont pris les chevaux de Chantilly sur les

autres. La victoire de Ricci peut donc lui donner de réels espoirs, car il

devrait nettement monter en condition. Egalement, l’entraînement indiquait que

son pensionnaire avait changé physiquement durant l’hiver et en bien.

La valeur du lot 2010 du Prix de Venette reste encore à

prouver, mais il faut rappeler qu’en 2008 Trincot (Peintre Célèbre Prix

d’Harcourt, Gr2) s’y imposait devant Falco (Pivotal Poule d’Essai, Gr1)…

 

Mathieu Autier, trois sur trois avec Ricci

Apprenti au service de Richard Gibson, Mathieu Autier a

remporté le troisième succès de sa carrière et le premier lors d’une réunion

PMU (ou nationale). Ces trois succès ont été acquis avec Ricci.

 

Un descendant de Resless Kara

Elevé par le Haras des Capucines, Ricci a pour troisième

mère une grande championne, Resless Kara (Akarad). Sous les couleurs

“Lagardère” elle avait remporté le Prix de Diane 1988(Gr1). La mère de Ricci,

Restless Rixa (Linamix) a gagné pour sa part le Prix du Mezeray (B) à Deauville

et a terminé quatrième du Prix d’Aumale (Gr3) également. Elle a déjà produit

Rachmaninov (Verglas), qui était entraîné par François Doumen. Il avait gagné

en débutant à Clairefontaine en futur champion, mais avait plutôt déçu ensuite.

Il était souvent très tendu durant les canters, ce qui n’a pas été le cas de

Ricci.