Toutes les interrogations subsistent avant le world cup

Autres informations / 05.03.2010

Toutes les interrogations subsistent avant le world cup

SUPER THURSDAY          

MEYDAN,

Jeudi

Al Maktoum

Challenge Round III (Gr2)

TOUTES LES

INTERROGATIONS SUBSISTENT AVANT LE WORLD CUP

À l’arrivée de l’Al Maktoum Challenge Round III (Gr2), on

attendait Vodka (Tanino Gimlet), la meilleure jument japonaise, ou Cavalryman

(Halling), le troisième du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) 2009, car même

s’ils faisaient leur rentrée, ils avaient les meilleures références et on

aurait aimé les voir mieux courir. Mais finalement, c’est une autre japonaise,

Red Desire (Manhattan) qui s’est imposée sous la selle d’Olivier Peslier dans

cette préparatoire au Dubai World Cup (Gr1, le 27 mars). Avant le grand

rendezvous, rien n’est défini. Quelles sont les chances de ceux qui ont fait

l’arrivée ce jeudi ? Quelles sont celles des chevaux qui n’ont pas participé au

meeting, tels Gio Ponti (Tale of the Cat) ou Vision d’État (Chichicastenango),

actuels favoris de la grande épreuve ?

Ce jeudi, Red Desire a surpris en réalisant une très belle

ligne droite après avoir attendu à l’arrière-garde pour l’emporter. Son

entraîneur, Mikio Matsunaga, a déclaré : « Nous savions qu’elle avait les

capacités pour participer à cette épreuve, mais c’est la première fois qu’elle

courait ici et nous ne nous attendions pas vraiment à une victoire. Nous allons

réfléchir au Dubai World Cup, maintenant, mais c’est vrai que ce succès donne

envie de la courir et surtout il nous met en confiance. »

Vodka, elle, s’est tenue près des premiers, en épaisseur,

comme Cavalryman qui était alors en sixième ou septième position. Ces deux-là

n’ont eu aucun problème de trafic, ils ont progressé gentiment dans la ligne

droite, sans pouvoir refaire un mètre sur ceux qui les précédaient et notamment

sur l’animateur, Gloria de Campeao (Impression), encore très courageux, qui a

conservé la deuxième place sur le poteau. Le pensionnaire de Pascal Bary,

vainqueur du premier round en début de meeting, a pris la deuxième place du

Dubai World Cup l’an dernier, à la surprise générale… Ainsi, la seule hypothèse

que l’on pourrait donc formuler suite à cette préparatoire serait de le voir

encore une fois à l’arrivée de la grande course cette année. Allybar (King’s

Best), l’ex-représentant de la casaque Wertheimer

& Frère, lauréat du Round II de l’Al Maktoum Challenge,

a été malheureux cette fois-ci, à la corde, ne pouvant être lancé que dans les

derniers mètres.